Forum Commentaires: Félicitations pour toutes ces initiatives il faut être confiant et perseverer -- اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actualités / Actu Maroc / 600 tonnes de fruits avariés commercialisés au Maroc
image_not_found

600 tonnes de fruits avariés commercialisés au Maroc

Des tonnes de fruits avariés, essentiellement de l’avocat

Des fruits impropres à la consommation, provenant du Pérou ont été introduits et vendus à Casablanca, Agadir ou Marrakech. La fuite proviendrait des frontières nord du Maroc, ou les fruits seraient passés clandestinement, sans aucune formalité douanière, ni contrôle des autorités sanitaires.

D’après Al Massae, le volume estimé atteint les 600 tonnes de fruits et concerne essentiellement l’avocat.  A Casablanca, l’avocat était vendu ces derniers jours à moins de 10 dirhams le kilo alors que le prix de départ au marché de gros de fruits et légumes est plutôt situé autour de 23 dirhams le kilo.

Plusieurs grandes surfaces sont concernées et menacées par la présence de ces fruits avariés. Une enquête est diligentée afin de remonter la filière qui met en danger les consommateurs.

Rappelons que l’ONSSA a réalisé 1473 sorties de contrôle sur le terrain depuis le début du mois de Ramadan

AM

Regardez aussi

Le Maroc devient le 3e fournisseur de tomates UE

Le Maroc devient le 3e fournisseur de tomates de l’UE avec plus de 373.000 tonnes

Le Maroc devient le 3e fournisseur de tomates de l’UE avec plus de 373.000 tonnes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *