Accueil / Actualités / Actu Maroc / Plus de 590 projets pour le développement des zones de l’arganier

Plus de 590 projets pour le développement des zones de l’arganier

ANDZOA: Plus de 590 projets et  plus de 1,22  milliard de dirhams pour le développement des zones de l’arganier.

L’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA) a réalisé durant la période 2012-2017 plus de 590 projets d’un montant global de plus de 1,22  milliard de dirhams avec une contribution propre de l’Agence qui a dépassé 834 millions de dirhams au niveau de l’aire géographique de l’arganier.

Pour assurer le développement de la filière d’argan, un contrat programme a été signé avec l’interprofession lors des Assises de l’arganiculture organisées le 26 avril 2011, et ce dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV). Ce programme vise, entre autres, la domestication de l’arganier et la création des vergers d’arganier sur 5.000 ha d’ici 2020.

En 2013, deux projets prévoyant deux programmes à l’horizon 2020 ont été signés devant Sa Majesté le Roi. Le premier est dédié à la réhabilitation de l’arganeraie sur 200.000 ha et le second à la réalisation de plantations modernes de l’arganier agricole sur 5.000 ha.  

D’après un bilan de l’ANDZOA, jusqu’à la fin du mois d’août dernier, 118.000 ha ont été réhabilités pour le premier, et plus de 3.536 ha sont en cours d’exécution pour le deuxième.

Le projet Développement de l’arganiculture dans les zones vulnérables (Dared) piloté par l’Andzoa et d’un coût global de 49,2 millions de dollars US dont 9,9 millions au titre de la contribution nationale a été lancé officiellement le mois de mars dernier. Il a ainsi permis de doubler l’objectif fixé par le contrat programme pour passer à 10.000 ha de plantation d’arganiers hors domaine forestier à l’horizon 2022.

Le but de ce projet étant de renforcer la résilience des communautés rurales et de la réserve de biosphère de l’arganeraie. D’après les estimations, le DARED permettrait l’amélioration de la production de fruit/ménage de 1,9 tonne à 5 tonnes au bout de la 10ème année, ce qui contribue à la réduction de la pauvreté rurale, notamment l’amélioration des conditions de vie de la femme rurale.

Avec l’ANDZOA et Aujourd’hui Le Maroc

Regardez aussi

Almeria les stations de conditionnement se préparent à une grève

France: Fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes

France: Fin des emballages plastiques pour les fruits et légumes au 1er janvier 2022. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *