Accueil / Actualités / Actu Maroc / Un contrat-programme pour développer la filière hélicicole
Un contrat-programme pour développer la filière hélicicole
Ce contrat-programme doit être signé avant la fin de l'année 2017 - (ph:DR)

Un contrat-programme pour développer la filière hélicicole

Un projet de contrat-programme pour développer de la filière hélicicole serait en cours de finalisation. 

Un projet de contrat-programme pour développer la filière hélicicole serait en cours de finalisation. Ce projet de contrat-programme est mené par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, la Confédération Marocaine de l’Agriculture et du Développement Rural (COMADER) et la Fédération Interprofessionnelle de l’Élevage Hélicicole (FIH). 

Dans les 1990 et 2000, le Maroc était le premier exportateur mondial d’escargots. Selon nos confrères de LeMatin.ma, le système de cueillette et d’exportation a réduit le potentiel du Maroc. De plus, la “mourguette” (race d’escargot réputée au Maroc) est actuellement en voie de disparition. Des mesures ont été prises par les professionnels de la filière afin de la réorganiser et de la relancer. Aujourd’hui, de nouvelles perspectives s’ouvrent avec le développement et la sauvegarde de la “mourguette” via la création d’unités d’élevage. Les professionnels envisagent également d’importer des races françaises d’escargots pour l’élevage et la réexportation. L’objectif: l’escargot doit passer à la vitesse supérieure au Maroc. Le Plan Maroc Vert (PMV) offre des perspectives de développement et de soutien aux éleveurs et aux transformateurs. La filière hélicicole pourrait intégrer les autres filières agricoles afin d’avoir plus de valeur ajoutée.

Les premières exploitations ont démarré dans plusieurs régions territoriales. Fin juillet, ces exploitations ont exporté leurs premières productions. Selon la même source, ces exportations seraient sécurisées par un contrat de vente avec un leader du marché hélicicole en Europe. Les objectifs: Profiter de cette dynamique de marché, Renforcer les capacités du secteur et des exploitations agricoles et répondre aux standards de qualité les plus élevés.

L’objectif: En 2020, la filière hélicicole devra englober près de 10.000 exploitations, avec une surface d’élevage dédiée de 1.000 hectares (ha). Cette surface permettra de produire 40.000 tonnes (T) d’escargots par an. Avec un total d’investissement de 1 milliard de DH, ce projet devrait générer un chiffre d’affaires annuel de 1,6 milliards de DH.

Ce contrat-programme doit être signé avant la fin de l’année 2017.

Regardez aussi

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Cette campagne de sensibilisation anti-Covid-19 a pour objectif de préserver la santé des travailleurs agricoles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *