Accueil / Actualités / Actu Maroc / Tomates: Le Maroc, premier fournisseur de l’Espagne
image_not_found

Tomates: Le Maroc, premier fournisseur de l’Espagne

Le Maroc triple la vente de de fruits et légumes à l’Espagne et devient son premier fournisseur.

Les importations espagnoles de fruits et légumes du Maroc ont augmenté de 31% en 2017 pour un total 555,5 millions d’euro et un volume de 367.239 tonnes, soit une augmentation de 26%, selon les données de la Fédération Espagnole des Associations de Producteurs Exportateurs de Fruits, Légumes, Fleurs et Plantes Vivantes (FEPEX).

Ces dernières années, l’augmentation de la valeur et du volume des importations espagnoles de fruits et légumes en provenance du Maroc a été constante.

Au cours des cinq dernières années, la croissance a été de 188% en valeur, passant de 192,5 millions d’euros en 2013, à 250,3 millions d’euros en 2014, à 337,2 millions d’euros en 2015, 424,4 millions d’euros en 2016 et 555,5 millions en 2017.
En volume, la croissance des cinq dernières années a été de 107%, passant de 177 097 tonnes en 2013, 199 437 tonnes en 2014, 242 172 tonnes en 2015, 291 694 tonnes en 2016 et 367 239 tonnes en 2017. Ainsi, les exportations marocaines de fruits et légumes  vers l’Espagne ont été multipliées par 2,9, soit presque le triple du volume en cinq années.

Le panier de produits du Maroc couvre une large gamme de fruits et légumes.
En 2017, 207 211 tonnes de légumes ont été importés , soit 4% de plus qu’en 2016, pour une valeur de 286,8 millions d’euros (+ 16%). En plus de 160 029 tonnes de fruits (+ 72%), pour une valeur de 268,7 millions d’euros (+ 52%).

Les principaux produits exportés

Pour les légumes, le  haricot vert occupe la première place dans les volumes d’exportations du Maroc vers l’Espagne avec 77.762 tonnes (-11%) et 143 millions d’euros (+ 8%) , suivi par la tomate avec 48.425 tonnes (+ 36%) et 49 millions d’euros (+ 52%) et le poivron avec 41 109 tonnes (+ 14,5%) et 59,4 millions d’euros (+ 36%). Viennent ensuite les courgettes avec 11 961 tonnes (-3%) et 12,5 millions d’euros (+ 42%) ainsi que le concombre avec 6 306 tonnes (+ 9%) et 5 millions d’euros (-1%).

En fruits, les plus gros volumes correspondent à la pastèque avec 61 613 tonnes (+ 62%) et 33,6 millions d’euros (+72%) et l’orange avec 39 047 tonnes (+ 320%) et 22,4 millions d’euros (+357%).
Il est à noter également que les exportations de fruits rouges ont augmenté significativement ces dernières années, en particulier la framboise avec 13 002 tonnes (+ 44%) et 77,1 millions d’euros (+ 40%) et la myrtille avec 10 769 tonnes (+ 42%) et 64,2 millions euros (+ 45,5%).

Le Maroc a représenté 22% de la valeur de l’importation espagnole de fruits et légumes en 2017 et 12% en volume. Le deuxième fournisseur sur le marché espagnol est la France, avec 824 003 tonnes en 2017, soit 3% de plus qu’en 2016 et une valeur de 304,3 millions d’euros (-3%).

Regardez aussi

Stress hydrique ABH Bouregreg-Chaouia met les bouchées doubles

Stress hydrique : l’ABH Bouregreg-Chaouia met les bouchées doubles

L’ABH du Bouregreg et de la Chaouia met les bouchées doubles dans la lutte contre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *