Accueil / Actualités / Actu Maroc / Souss-Massa déterminée à accélérer la résilience face au changement climatique.
image_not_found

Souss-Massa déterminée à accélérer la résilience face au changement climatique.

Souss-Massa déterminée à accélérer la résilience face au changement climatique pour Zinab El Adaoui

La région Souss-Massa s’inscrit pleinement dans la stratégie nationale COP22. La région s’évertue même à être un modèle pour l’ensemble du pays rappelant qu’elle est la première à avoir élaboré une stratégie de développement régional depuis 2004, laquelle a été de nouveau actualisée en 2010 en mettant l’environnement et sa préservation au centre de ses priorités.

“Notre région s’aligne à toutes les politiques et programmes lancés par l’Etat en matière de préservation de l’environnement et de réduction des émissions des gaz à effet de serre, que ce soit en termes d’adaptation ou d’atténuation, afin de rendre le territoire du Souss-Massa résilient face au changement climatique”, a déclaré Madame Zinab El Adaoui, le Wali de la région Souss-Massa.

Ainsi, plusieurs initiatives ont vu le jour dans la région, dont le “Contrat de nappe de Souss Massa” pour une meilleure gestion des ressources hydriques, la construction de plusieurs barrages, et même de futurs projets de dessalement d’eau de mer et d’énergies renouvelables auxquels s’ajoutent de multiples autres projets réalisés dans le cadre des programmes sectoriels.

Par ailleurs, le Conseil Régional a lancé, en collaboration avec le Ministère délégué chargé de l’environnement et l’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ), l’étude relative à l’élaboration de son Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique (PTRC) qui se veut un outil méthodologique pour l’instauration d’un mécanisme de gouvernance environnementale.

Enfin, Madame Zinab El Adaoui, le Wali de la région Souss-Massa a également rappelé que la région était engagée dans une transition vers les énergies propres amorcée par le Maroc,  abrite déjà nombre de projets dans les domaines de l’énergie solaire thermique et photovoltaïque réalisés dans les secteurs industriel, touristique et agricole, ajoutant que d’autres y seront réalisés tels que le projet Noor III à Tata d’une capacité de 450 MW et un autre de 80 MW qui seront réalisés par MASEN.

D’autres projets sont prévus dans le domaine de valorisation des déchets tels que celui de la coopérative agricole COPAG relatif à la méthanisation des déchets au niveau des ses unités industrielles de Taroudant (Abattoir et laiterie).

Regardez aussi

Covid-19-hygiène-est-de-rigueur-chez-les-opérateurs-du-secteur-agricole

Covid-19: L’hygiène est de rigueur chez les opérateurs du secteur agricole

Covid-19: L’hygiène est de rigueur chez les opérateurs du secteur agricole et alimentaire au Maroc. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *