Forum Commentaires: اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- Je recherche à Montréal, Québec, les huiles d'Olives du Maroc, extra vierge, certifiée, avec identification du producteurs et preuve du… -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Souss-Massa : Un jeune entrepreneur promeut du charbon “vert” issu de déchets agricoles
L'Agropole du Souss-Massa par MEDZ

Souss-Massa : Un jeune entrepreneur promeut du charbon “vert” issu de déchets agricoles

Souss-Massa : Un jeune entrepreneur promeut du charbon “vert” issu de déchets agricoles.

La région du Souss-Massa est considérée comme la première région primeuriste et agricole du royaume et compte plus de 450 000 hectares de terres cultivées.

Des milliers de tonnes de déchets agricoles proviennent annuellement des 450 000 hectares de terres cultivées dans la région. C’est ainsi qu’un jeune entrepreneur et inventeur a trouvé un moyen de récupérer et de valoriser ces tonnes de déchets agricoles qui stagnent entre les serres, et ce en les transformant en charbon vert et écologique, qui concurrence le charbon de bois, plus toxique, plus polluant et qui participe à la déforestation, rapporte HuffPost Maroc.

Le jeune entrepreneur, Hassan El Hemer, se démarque aujourd’hui en présentant deux produits, à savoir un charbon vert utilisable pour la cuisson et autres usages domestiques et un charbon carbonisé “BioChar”, qui sert d’engrais agricole fertilisant.

Le cofondateur de BioChar Maroc s’est appuyé sur l’aide d’un incubateur de start-up. “J’ai décidé de présenter mon idée à l’incubateur Cluster Solaire Maroc, affilié au MASEN (l’Agence marocaine pour l’énergie renouvelable). Il nous a permis de bénéficier d’une formation adéquate, ainsi que du financement nécessaire pour lancer le projet”, explique-t-il au HuffPost Maroc.

Selon la même source, le projet de charbon carbonisé faisant office d’engrais connaît déjà plusieurs intéressés. Parmi ceux-ci, une association néerlandaise, “Justdiggit”, spécialisée dans la reforestation, qui a acheté le produit pour faire face à la sécheresse qui nuit à la croissance des oliviers dans la région de Marrakech.

Par ailleurs, H. El Hemer compte proposer son charbon vert aux restaurants et hôtels de Marrakech pour remplacer le charbon de bois, et ce durant la COP22 qui se déroulera en novembre à Marrakech.

 

Regardez aussi

Effet des couvertures de tunnels élevées sur les antioxydants des tomates

Tomates: L’Espagne se sent de plus en plus menacée par le Maroc

Tomates: La profession espagnole se sent de plus en plus menacée par les producteurs marocains. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *