AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 26 novembre 2022
Accueil / Actualités / Sénégal: Le refroidissement des océans pourrait impacter la pluviométrie

Sénégal: Le refroidissement des océans pourrait impacter la pluviométrie

Sénégal : le refroidissement des océans pourrait retarder l’installation de l’hivernage.

Le refroidissement de la surface océanique, à l’origine du froid observé au mois de mai à Dakar, pourrait retarder l’installation de l’hivernage, selon l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

« Les pays d’Afrique de l’Ouest suivent souvent les indicateurs au niveau de l’Atlantique et au niveau du Pacifique. Mais, il a été noté que, depuis quatre à six mois, on a un refroidissement au large de la côte. Ce refroidissement peut avoir un impact par rapport à la pluviométrique. Et, ce refroidissement a été ressenti à Dakar », a expliqué M. Diabel Ndiaye, ingénieur agro-météorologue à l’ANACIM, en marge d’un atelier axé sur l’utilisation de l’information climatique à l’intention des producteurs du département de Kaffrine (centre-ouest).

« Jusqu’au mois de mai, nous avions une fraîcheur à Dakar. Et d’habitude cette fraîcheur s’arrêtait au mois d’avril. Ce refroidissement au large de nos côtes a impacté sur la fraîcheur qu’on ressent au niveau de Dakar ».

La base de la prévision, ce sont les températures à la surface des mers, a rappelé Diabel Ndiaye. « C’est au niveau de l’évaporation des bassins océaniques qu’on a des indicateurs de la pluviométrie au Sahel et dans d’autres pays », a-t-il encore dit.

Regardez aussi

Settat la superficie réservée aux céréales atteint 313000 ha

La Tunisie va importer 250.000 tonnes de blé venant de France

L’Office des céréales (OC) importera 250.000 tonnes de blé de la France pour le compte …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.