Accueil / Actualités / Sénégal: Le refroidissement des océans pourrait impacter la pluviométrie

Sénégal: Le refroidissement des océans pourrait impacter la pluviométrie

Sénégal : le refroidissement des océans pourrait retarder l’installation de l’hivernage.

Le refroidissement de la surface océanique, à l’origine du froid observé au mois de mai à Dakar, pourrait retarder l’installation de l’hivernage, selon l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

« Les pays d’Afrique de l’Ouest suivent souvent les indicateurs au niveau de l’Atlantique et au niveau du Pacifique. Mais, il a été noté que, depuis quatre à six mois, on a un refroidissement au large de la côte. Ce refroidissement peut avoir un impact par rapport à la pluviométrique. Et, ce refroidissement a été ressenti à Dakar », a expliqué M. Diabel Ndiaye, ingénieur agro-météorologue à l’ANACIM, en marge d’un atelier axé sur l’utilisation de l’information climatique à l’intention des producteurs du département de Kaffrine (centre-ouest).

« Jusqu’au mois de mai, nous avions une fraîcheur à Dakar. Et d’habitude cette fraîcheur s’arrêtait au mois d’avril. Ce refroidissement au large de nos côtes a impacté sur la fraîcheur qu’on ressent au niveau de Dakar ».

La base de la prévision, ce sont les températures à la surface des mers, a rappelé Diabel Ndiaye. « C’est au niveau de l’évaporation des bassins océaniques qu’on a des indicateurs de la pluviométrie au Sahel et dans d’autres pays », a-t-il encore dit.

Regardez aussi

Maroc production agrumes bénéficie une météo clémente

Maroc : la production d’agrumes bénéficie d’une météo clémente

La production d’agrumes au Maroc continue de bénéficier d’une météo clémente. La production d’agrumes au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *