Accueil / Actualités / Actu Maroc / Régionalisation avancée au Souss-Massa
Tomates et courgettes marocaines, les exportations agricoles se portent bien

Régionalisation avancée au Souss-Massa

La coopération décentralisée, un enjeu pour consacrer la régionalisation avancée pour le Souss-Massa.

Deux ans après le début de son mandat, le conseil régional Souss-Massa a passé le cap de la réflexion sur les meilleurs moyens de mise en œuvre de son modèle de développement pour passer à la vitesse supérieure qui permettra d’en faire un modèle en matière de consécration de la régionalisation avancée devenue un choix irréversible au Maroc.

Ce processus a commencé dès la première session ordinaire de mars 2017 avec l’adoption d’un Plan de développement régional (PDR) sur cinq ans qui comporte 25 chantiers prioritaires pour près de 24,5 MMDH.

S’agissant du plan de financement, le président du Conseil, Brahim Hafidi a indiqué que la région y contribuera  à hauteur de 3,1 MMDH, soit 15 pc de l’investissement total.

Elaboré par un cabinet d’études spécialisé, ce plan s’articule autour des secteurs qui constituent les piliers de l’économie régionale, en l’occurrence l’agriculture,la pêche et le tourisme outre la mise en valeur des différentes autres potentialités de la région.

Outre les moyens de financement propres, la région s’est employée à chercher d’autres partenaires extérieurs pour la réalisation de sa stratégie de développement.

En marge du Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM) en avril 2017, un mémorandum d’entente pour favoriser la coopération a été ainsi signé entre le conseil régional Souss-Massa et la province indonésienne de Java occidental.

Dans le cadre des programmes de partenariat et de coopération du Conseil régional Souss-Massa, le président du Conseil a reçu en mai 2017 une délégation de la République de Chine en prospection dans la région et s’intéressant essentiellement aux secteurs de l’agriculture de la pêche et aux infrastructures routières et portuaires.

Un programme comprenant des visites et des rencontres professionnelles avec les opérateurs de la région a été mis en place sur une période de trois jours. Une rencontre de travail sectorielle a été organisée sur l’agriculture en présence des services extérieurs et professionnels du domaine, dont la Direction régionale de l’agriculture,la chambre régionale de l’agriculture, ainsi que les associations professionnelles l’APEFEL et l’ASPAM.

Cette dynamique de coopération décentralisée s’est illustrée aussi cette semaine par la tenue à Agadir du 2ème forum d’amitié maroco-chinois.

Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, par le Conseil de la région Souss-Massa, en partenariat avec l’Association d’amitié et d’échange maroco-chinoise et l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger, ce conclave a attiré une délégation de dirigeants, d’acteurs économiques et d’investisseurs de ce géant d’Asie.

Il a constitué une opportunité pour le renforcement des relations entre le Maroc et la Chine et le développement du cadre de travail et de partenariat dans le domaine économique, commercial, culturel et universitaire.

Outre les secteurs clés de l’agriculture, la pêche et le tourisme, la région Souss-Massa a mis en avant aussi ses atouts sur le plan de l’industrie avec les opportunités offertes par le Plan d’accélération industriel, qui a fait l’objet dernièrement de la signature de plusieurs conventions devant SM le Roi Mohammed VI, ce qui est de nature à accélérer de manière effective et efficiente le processus de régionalisation avancée.

Regardez aussi

ANDZOA-alloue-48,3-MDH-pour-arganiers-et-les-plantes-aromatiques-médicinales

L’ANDZOA alloue 48,3 MDH pour l’arganier et les plantes aromatiques et médicinales

Le projet Dared consiste en la plantation de l’arganier sur les terrains privés et concerne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *