AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Ramadan : Approvisionnement varié et abondant sur les marchés marocains 
Légumes - ph : Pixabay
Légumes - ph : Pixabay

Ramadan : Approvisionnement varié et abondant sur les marchés marocains 

Dans le contexte du mois sacré de Ramadan, la Commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle s’est réunie pour évaluer la situation des marchés nationaux au cours des deux premières semaines de ce mois béni. Les conclusions de cette réunion, qui s’est déroulée mercredi dernier, sont rassurantes : les marchés regorgent de produits de consommation, offrant une diversité et une abondance.

Selon les rapports fournis par les services compétents, qui surveillent quotidiennement la situation des marchés, l’approvisionnement est jugé adéquat et répond largement aux besoins nationaux pour plusieurs mois. La Direction de la Concurrence, des prix et de la compensation a souligné dans un communiqué que les stocks disponibles couvrent efficacement la demande, assurant ainsi une stabilité dans l’offre des produits de base.

L’évolution des prix durant cette période a également été analysée. Des variations ont été observées, mais elles varient selon les produits. En fin de deuxième semaine de Ramadan, une tendance baissière a été constatée pour certains articles tels que les épices et les légumineuses. Cette diminution s’explique par un retour à la normale de la demande après un pic observé en début de mois, ce qui a exercé une pression sur les prix. En revanche, les prix de la viande blanche, du poisson et de certains fruits ont continué à baisser, atteignant jusqu’à 8%.

Les prix de produits comme la farine et ses dérivés, les huiles de table et le beurre sont restés stables à court terme et demeurent inférieurs à ceux de l’année précédente. Cette stabilité est attribuée en partie à la baisse des prix internationaux de ces produits et aux mesures prises par le gouvernement pour garantir des prix abordables.

Cependant, des hausses ont été enregistrées pour certains légumes, notamment les tomates, qui ont connu une augmentation significative de leur prix. Le prix moyen national des légumes a augmenté de manière notable, passant de 5 dirhams par kilogramme au début du Ramadan à 8,5 dirhams à la fin de la première quinzaine, avec des pointes dépassant les 10 dirhams dans certaines régions. Ces fluctuations sont souvent attribuées à des facteurs saisonniers et climatiques, ainsi qu’à la demande croissante.

Malgré ces hausses, les prix restent relativement bas par rapport à ceux observés lors du Ramadan précédent, ce qui apporte un certain soulagement aux consommateurs.

Partager

Regardez aussi

Météo Maroc: Forte vague de chaleur avec chergui cette semaine

Vague de chaleur et rafales de vent intenses prévues au Maroc

La Direction générale de la météorologie (DGM) a lancé un avertissement pour les habitants de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *