AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Rabat – Salé – Kénitra : Des acteurs institutionnels veulent professionnaliser l’entrepreneuriat agricole

Rabat – Salé – Kénitra : Des acteurs institutionnels veulent professionnaliser l’entrepreneuriat agricole

Des acteurs institutionnels se forment et travaillent main dans la main pour professionnaliser l’entrepreneuriat agricole

Avec son outil « Gérez mieux votre entreprise (GERME) », l’Organisation internationale du Travail et son projet ProAgro participent activement aux efforts de promotion de l’entrepreneuriat dans le secteur agroalimentaire, en adéquation avec les objectifs de la stratégie Generation Green 2020-2030. Deux formations de formateurs sur l’outil GERME sont ainsi organisées à Rabat et à Kénitra, du 14 février au 11 mars, dont les bénéficiaires sont issus de l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC) et du Centre Régional des Jeunes Entrepreneurs Agricoles et Agroalimentaires (CRJEAA) de RSK.

L’agriculture et l’agro-industrie sont de véritables moteurs de la Région de Rabat – Salé – Kenitra (RSK). En effet, ses infrastructures agro-industrielles, ses ressources hydriques, ses terres fertiles et son climat font de la région un pôle économique pour le secteur agricole. Les nombreux investissements publics et privés dans ce secteur témoignent de ces atouts et du potentiel de développement dont elle dispose. Les acteurs institutionnels, qui en ont pleinement conscience, consacrent d’importants efforts pour favoriser le développement du secteur agricole, tout en mettant l’accent sur la création d’emplois et l’amélioration des conditions de travail.

L’ANAPEC de la Région RSK, déjà fort présente au niveau local et active dans l’accompagnement d’entrepreneurs, cherche à renforcer son offre de services au profit des entrepreneurs et des entreprises du monde agricole et agro-industriel. Cet effort lui permettra d’accroître son impact sur l’activité économique et le taux de participation au marché du travail dans la Région. Cela passe notamment par une approche, des outils et un langage adaptés aux spécificités de ces nouvelles cibles.

Par ailleurs, la Direction Régionale de l’Agriculture (DRA) de RSK développe le nouveau Centre Régional des Jeunes Entrepreneurs Agricoles et Agroalimentaires (CRJEAA), lequel disposera, à terme, d’un centre à Kénitra et de six antennes provinciales. Cette structure, qui s’inscrit dans le cadre de la déclinaison au niveau régional et local du premier fondement de la stratégie « Generation Green 2020-2030 » (notamment son axe visant la création d’une « nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles »), a pour objectif l’encadrement, l’accompagnement et le coaching de proximité des jeunes porteurs de projet en lien avec le secteur agricole et agroalimentaire.

Ainsi, dans le cadre du projet ProAgro, mis en œuvre par l’Organisation internationale du Travail (OIT) et ayant pour objectif la création d’opportunités d’emplois décents dans l’agro-industrie, deux formations de formateurs sur l’outil GERME sont organisées à Rabat et à Kénitra du 14 février au 11 mars. Ces formations sont destinées à une quarantaine de personnes issues de l’ANAPEC et du CRJEAA. A noter que les cadres du CRJEAA proviennent de la DRA, de l’Office National du Conseil Agricole (ONCA), de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Gharb (ORMVAG) et des Directions Provinciales de l’Agriculture (DPA).

Au terme de cette formation de formateurs, les participants seront mieux outillés pour accompagner les porteurs de projet et les entreprises du secteur agricole et agroalimentaire et ce, sur divers thématiques, notamment le plan d’affaire, la création d’entreprise, le marketing, la comptabilité, la gestion des stocks ainsi que les ressources humaines.

Cette formation s’intègre dans un programme plus large de renforcement de capacités institutionnelles, puisque le projet ProAgro œuvre également au développement de coopératives agricoles, à la promotion de l’éducation financière et à l’accompagnement vers la formalisation.

Regardez aussi

La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir

Avocat : Le marché a progressé à un rythme de 12 % par an

Les avocats deviennent de plus en plus populaires, selon une étude de RaboResearch.  À l’échelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.