Accueil / Actualités / Actu Maroc / Région de Rabat-Salé-Kénitra : Réalisation de plus de 95% du programme d’assolement
campagne_céréalière_2020_2021.jpg

Région de Rabat-Salé-Kénitra : Réalisation de plus de 95% du programme d’assolement

Région de Rabat-Salé-Kénitra : Réalisation de plus de 95% du programme d’assolement des cultures de printemps et impacts bénéfiques des dernières précipitations.

La Région de Rabat-Salé-Kénitra a des potentialités agricoles importantes, caractérisées par la plaine du GHARB et un périmètre irrigué le plus étendu du Royaume et est en conséquence considérée comme un des principaux bassins de production agricole, grâce notamment à la grande diversité des productions agricoles. La récolte des cultures déjà mises en place bat son plein et le programme d’assolement des cultures de printemps, boosté par les dernières précipitations qu’a connues la région, est en nette progression soutenue.

Un programme global important de 41 000 hectares de cultures maraîchères

En effet, la Région Rabat-Salé-Kénitra affiche un taux de réalisation de son programme de printemps en cultures maraichères de 95%, soit plus de 14.000 hectares sur un programme fixé à 14.750 hectares au titre de cette campagne. En plus d’un programme de maraichage d’automne-hiver de 14400 ha réalisé pratiquement en totalité et un programme additionnel de 11 850 ha pour une production couvrant l’été et le début de la période hivernale., soit un programme global de 41 000 ha.

Ainsi, l’offre globale prévisionnelle de la région en production maraichère est estimée à 1,4 Millions de tonnes dont près de 40% sera disponible durant les mois de mai à juillet 2020. Cette production est répartie comme suit : 414.000 tonnes de pomme de terre dont le programme du printemps a été multiplié par 4 pour atteindre une superficie dépassant les 6.500 hectares, 68.000 tonnes d’oignon, 168.500 tonnes de tomate, 77.500 tonnes de carotte, 38.700 tonnes de courgette et courge, 35.700 tonnes de poivron, 13.000 tonnes d’aubergine, 5.000 de concombre,  23.000 tonnes de navet, 11.600 tonnes d’haricot vert, 136.000 tonnes de pastèque et 223.000 tonnes de melon et 202.500 de légumes divers ( Laitue, Betterave potagère, choux, …..). Une production aussi variée qu’abondante dont le calendrier de production permettra d’assurer l’approvisionnement régulier des marchés, notamment, pour les produits de grande consommation précités, sans aucune rupture ni discontinuité.

Par ailleurs, les services de la Direction Régionale de l’Agriculture sont pleinement mobilisés, dans le cadre du dispositif de suivi et de veille sur les marchés agricoles, pour le suivi journalier de la dynamique des marchés locaux et des prix sur tous les points de la chaine de valeur, ainsi que l’évolution de la mise en œuvre du programme des cultures et le suivi de la situation des réalisations sur le terrain, ainsi que le renforcement de la communication sur l’offre avec les professionnels et les producteurs et tous les intervenants dans le secteur.

Des conditions climatiques confortant l’état végétatif des cultures et la réalisation des programmes de mise en cultures.

Les dernières pluies qu’a connues la Région de Rabat-Salé-Kenitra depuis le 15 Mars 2020, ont eu un impact très positif sur le secteur agricole dans la région caractérisée par une forte diversification des productions agricoles. En effet, les précipitations ayant atteint une hauteur de 66 mm, enregistrées durant la période du 15 mars au 17 avril 2020 et généralisées sur le territoire de la région, ont porté le cumul pluviométrique moyen à 264 mm quoiqu’il reste en dessous de 420 mm pour la même date d’une campagne normale.

Cette situation pluviométrique qui a permis l’amélioration des réserves en eau des barrages à usage agricole dont le taux de remplissage à date, est respectivement de 60%, 82% et 49% pour les barrages Al Wahda, Idriss1eret El Kansra. Une réserve satisfaisante, notamment au niveau des deux premiers barrages qui permettra ainsi d’assurer l’approvisionnement des périmètres irrigués en eaux d’irrigation pour les principales cultures en place et la réalisation du programme des cultures de printemps et d’été.

Cet impact positif a été ressenti notamment en matière de développement végétatif des cultures en place et l’accélération de la cadence d’installation des cultures de printemps, notamment les cultures maraichères de printemps (14000 ha), les légumineuses alimentaires (16900 ha) et le tournesol (10400 ha).

Il est ressenti également sur le développement des arbres fruitiers en place et le bon déroulement des premiers stades phrénologiques des plantations des agrumes et d’olivier qui sont actuellement au stade nouaison et le grossissement et la maturation des rosacées fruitières précoces et sur le couvert végétal et l’offre des parcours ce qui permet d’alléger, en partie, les coûts d’alimentation du cheptel notamment les ovins et caprins ;

Il y lieu de signaler que la région a réalisé un programme très important en cultures fourragères d’automne-hiver au cours de cette campagne, soit plus de 109 000 ha.

Poursuite de l’activité agricole avec un strict respect de mesures sanitaires de prévention et de protection mises en place pour lutter contre le COVID-19.

L’ensemble de l’activité agricole au niveau de la Région Rabat-Salé-Kénitra continue de fonctionner et toute la chaîne de production de l’amont à l’aval est mobilisée, afin de maintenir l’acheminement des produits agricoles vers les marchés, tout en veillant à la stricte application des mesures sanitaires de prévention et de protection mises en place pour lutter contre le COVID-19.

De même, les industriels et agro-industriels ont pris toutes les dispositions nécessaires en mobilisant l’ensemble des moyens de production, de collecte et de logistique pour garantir une activité normale, tout en veillant à la mise en place des mesures qui s’imposent, notamment au niveau des unités de valorisation, des entrepôts frigorifiques, des unités de conditionnement et de transformation, pour assurer la sécurité de leurs employés et travailleurs agricoles, dans le respect des conditions sanitaires et d’hygiène.

C’est le cas par exemple des usines sucrières du groupement COSUMAR. En effet, la campagne de récolte et de traitement de la canne à sucre, qui a débuté le 08 février 2020. A ce jour, la production traitée s’élève à 208.000 tonnes, soit 41% de la production prévisionnelle. Le lancement de la campagne de récolte et de traitement betteravière, qui débutera le 23 avril 2020.

COSUMAR a mis en place un dispositif important et une batterie de mesures sanitaires de prévention et de protection pour lutter contre le COVID-19 :

Sensibilisation au risques liés au Virus COVID-19 par :

  • Equipement des chargeuses en système de sensibilisation sonorisé ainsi qu’au niveau du centre de réception,
  • Envoi des SMS de sensibilisation aux intervenants dans l’opération d’arrachage : agriculteurs, prestataires d’arrachage mécanique…
  • Traitement des demandes des agriculteurs par téléphone et/ou SMS: ordre d’arrachage et bon de livraison

Equipement des intervenants dans l’opération d’arrachage en matériel de prévention :

  • Equiper les transporteurs et prestataires par les masques de protection,
  • Distribution de gel hydroalcoolique aux prestataires et transporteurs.

Installation d’un système de désinfection au niveau de l’usine , à savoir :

  • Un système automatique de désinfection des camions à l’entrée de l’usine,
  • Un portique de désinfection pour les piétons,
  • Equiper le centre de réception par des distributeurs de gel hydroalcoolique dans les points de badgeage,
  • Installation des lavabos à pédale

Regardez aussi

Maroc raisons approvisionnement régulier produits agricoles

Maroc : les raisons de l’approvisionnement régulier en produits agricoles

Comment le Maroc a réussi un approvisionnement régulier et suffisant en produits agricoles ? Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *