Accueil / Actualités / Actu Maroc / Rabat: Des agronomes méditerranéens en conclave
Rabat: Des agronomes méditerranéens en conclave
Cette conférence a pour objectif de dresser un bilan chiffré des changements climatiques enregistrés au niveau des différents pays méditerranéens - (ph:DR)

Rabat: Des agronomes méditerranéens en conclave

Des agronomes méditerranéens sont en conclave à Rabat, depuis lundi.

Des agronomes et des chercheurs universitaires méditerranéens sont actuellement en conclave (depuis lundi), à Rabat, afin de débattre de l’impact des aléas climatiques sur l’agriculture, activité primordiale pour le pourtour méditerranéen, à la veille de la COP22.

La région méditerranéenne est la région la plus concernée par les changements climatiques. Les effets de ces changements climatiques ont été plutôt perceptibles ces 30 à 40 dernières années et se manifestent par des périodes de sécheresses fréquentes et récurrentes, une réduction des apports en eau, une désertification, des dégradations fréquentes et récurrentes des eaux des sols et une réduction des apports en eau. Voila pourquoi il est nécessaire d’analyser une prospective de ces changements, des risques encourus et de leurs impacts sur les ressources hydriques et sur l’activité agricole. C’est ce qui a pu être déclaré lors de la conférence sous le thème de “L’agriculture, croissance économique, sécurité alimentaire face aux défis des changements climatiques”.

Le Maroc est particulièrement concerné par les changements climatiques qui impacteront sévèrement l’agriculture. Au Maroc, le secteur de l’agriculture générent plus de 40% des emplois et représentent dans les environs de 15% du PIB. De plus, la campagne agricole 2015-2016 a été marquée par une chute de la production agricole causée par la diminution de l’alimentation hydrique des plantes.

La sécurité alimentaire et le développement économique et social des pays de la région méditerranéenne sont menacés par ces changements climatiques. D’où l’imminente nécessité de se pencher sur la question agricole et son devenir avec l’évolution climatique, de dégager les options et les éléments susceptibles d’aider à l’élaboration des approches les mieux adaptées et apporter ainsi une participation concrète aux débats de la COP 22, prévue en Novembre à Marrakech.

Organisée par l’Association “Expertise et Développement Durable”, cette conférence a pour objectif de dresser un bilan chiffré des changements climatiques enregistrés lors des quatre dernières décennies (au niveau des différents pays méditerranéens), à identifier les risques et les défis climatiques à relever par le secteur agricole, à examiner les bonnes approches et les succès stories dans ce domaine, mais également à faire des propositions concrètes en matière d’élaboration des plans d’action afin de faire face aux défis en capitalisant sur les acquis et les réussites enregistrés dans ce domaine.

Lors de cette conférence de 3 jours de nombreuses activités seront organisées, telles que: Des ateliers qui traiteront du “Bilan analytique des principales productions agro-alimentaires: Les facteurs déterminants, les défis et les perspectives d’avenir”, des “Spécificités économiques du secteur agricole dans la dynamique de la croissance globale: Atouts, vulnérabilités et facteurs clés de développement” et de la “Sécurité alimentaire et développement social: Revenus agricoles, bilan alimentaire et conditions sociales: Situation actuelle et projections futures”.

Cette rencontre sera une plateforme d’échange entre experts provenant des différents pays méditerranéens, mais concernera également des chercheurs d’organisations régionales et internationales concernées par l’impact des changements climatiques sur les ressources hydriques.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *