Accueil / Actualités / Qatar: L’approvisionnement alimentaire mis en jeu
Qatar: L’approvisionnement alimentaire mis en jeu

Qatar: L’approvisionnement alimentaire mis en jeu

L’approvisionnement alimentaire du Qatar mis en jeu par les tensions diplomatiques.

Les tensions diplomatiques du Qatar avec les pays du Golfe menacent son approvisionnement en aliments frais. En effet, la majeure partie de leurs denrées est acheminée via les frontières terrestres du Qatar avec l’Arabie Saoudite.

Le Qatar importe 99,5% de ses besoins en céréales, 93,6% de sa viande, 83,4% de ses légumes et 86% de ses fruits. Il produit moins de 10% de ses besoins alimentaires, selon Fructidor. Le pays est donc totalement dépend des échanges internationaux qui transitent à 40% par sa frontière avec l’Arabie Saoudite, qui est sa seule et unique frontière terrestre. Or, les saoudiens ont annoncé la fermeture de cette frontière suite à des tensions diplomatiques.

Conscients de leur vulnérabilité sur le plan alimentaire, les qataris se sont rués vers les épiceries et  supermarchés afin de s’approvisionner en produits alimentaires.

Les autorités ont rassuré la population en précisant que la fermeture des frontières n’aurait pas d’impact sur l’approvisionnement des magasins et ne gênerait pas la vie quotidienne de la population. En effet, le Doha étant un pays très riche, il pourra assurer son approvisionnement alimentaire par bateaux, notamment en provenance de l’Iran ou d’Oman ou par avion à partir de la Turquie, de l’Europe et de l’Asie.

Regardez aussi

Égypte exportations oranges dépassent Espagne

Égypte : les exportations d’oranges dépassent celles de l’Espagne

Les volumes d’exportation d’oranges égyptiennes dépassent ceux de l’Espagne et de l’Afrique du Sud. Selon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *