AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Retard des pluies : Dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima le programme exceptionnel se poursuit
Béni Mellal-Khénifra orge subventionnée éleveurs
Camion d'Orge : photo illustration : MAP

Retard des pluies : Dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima le programme exceptionnel se poursuit

Région TTA : Le programme exceptionnel d’atténuation des effets du retard des précipitations se poursuit de manière normale et régulière.

La mise en œuvre des initiatives et projets prévus dans le cadre du Programme exceptionnel d’atténuation des effets du retard des précipitations se poursuit de manière « normale » et « régulière » au niveau des différentes provinces relavant de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Malgré les précipitations qui se sont abattues durant les dernières semaines sur les différentes provinces de la région, la distribution de l’orge subventionné et d’aliments composés, ainsi que l’aménagement des points d’eau et la réhabilitation des périmètres de petite et moyenne hydraulique se poursuivent selon le programme prévu.

« La mise en œuvre du Programme exceptionnel d’atténuation des effets du retard des précipitations se déroule de manière normale et régulière », a affirmé le Directeur régional de l’Agriculture, M. Mahjoub Lahrach, dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP.

Jusqu’au début de cette semaine, « plus de 60% de l’orge subventionnée a été distribuée, et plus de 50% d’aliments composés », a noté M. Lahrach, ajoutant que « l’aménagement des points d’eau et la réhabilitation des périmètres de petite et moyenne hydraulique ont été lancés au niveau des différentes provinces de la région ».

Et de souligner qu’outre leur impact direct sur les agriculteurs touchés par la rareté des pluies, ces projets contribueront à la création de nombreux emplois dans le monde rural.

Dans le centre agricole de Had Gharbia, M24 a constaté l’affluence de dizaines d’agriculteurs des communes rurales limitrophes pour l’acquisition de l’orge subventionné et des aliments composés pour leur bétail, notamment à l’approche de l’Aïd al-Adha.

A travers ce centre, les agriculteurs acquièrent l’orge subventionnée dans le cadre du Programme exceptionnel d’atténuation des effets du retard des précipitations, a indiqué M. Mohamed Othmani, Chef du service d’activation du Conseil agricole à Asilah, faisant savoir que cette opération se déroule au niveau du point de vente et d’approvisionnement de Had Gharbia, sous la supervision des directions régionales de l’Agriculture et du Conseil agricole.

Dans ce sens, il a relevé que « ce point de vente est destiné à approvisionner les agriculteurs des communes rurales relevant de la préfecture de Tanger-Asilah et de la province de Larache, » ajoutant que le quota alloué à la première tranche est de 20.000 quintaux d’orge subventionné.

Approchés par M24, des agriculteurs bénéficiaires de cette initiative ont exprimé leur gratitude pour la sollicitude royale envers le secteur agricole et la mise en place d’un programme exceptionnel qui leur permettra de pallier les effets négatifs de la rareté des pluies, notamment pour la culture céréalière et les pâturages.

Au début de mars, la DRA avait annoncé la mise en œuvre du Programme exceptionnel d’atténuation des effets du retard des précipitations, avec l’aménagement de 12 points de distribution d’orge subventionnée sur tout le territoire des préfectures et des provinces de la région. Ainsi, il sera procédé, entre février et avril, à la distribution de 219.000 quintaux, alors que 213.000 quintaux d’orge subventionnée seront distribués, entre juillet et août, outre la distribution d’aliments composés au profit des éleveurs bovins.

Il sera procédé à l’aménagement de 55 points d’abreuvement du cheptel, l’irrigation de 17.639 hectares de plantations, la poursuite des efforts de réhabilitation des périmètres de petite et moyenne hydraulique, et l’aménagement de parcours à travers les travaux de préservation des eaux et du sol.

A cet égard, il sera procédé également à la mise en œuvre d’un certain nombre de projets au niveau de la région, liés notamment à la mise en place de 80 km de canaux d’irrigation avec une enveloppe budgétaire d’environ 22,4 millions de dirhams (MDH), et l’aménagement de points d’eau (6,4 MDH) et de parcours (plus de 4 MDH).

MAP
Partager

Regardez aussi

ENAM organise un forum autour de la digitalisation de l'agriculture marocaine

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès à l’heure de ses 21èmes Olympiades

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM) abrite les 11 et 12 mai courant, la 21ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *