Accueil / Actualités / Actu Maroc / Importantes précipitations dans la région de Rabat-Salé-Kenitra

Importantes précipitations dans la région de Rabat-Salé-Kenitra

Les dernières précipitations dans la région de  Rabat-Salé-Kenitra portent le cumul pluviométrique moyen à 433 mm

Les importantes précipitations généralisées sur le territoire de la région Rabat-Salé-Kénitra ont porté le cumul pluviométrique moyen à 433 mm, contre 380 mm l’année précédente, a souligné la direction régionale de l’agriculture.

La bonne répartition des pluies dans le temps et dans l’espace depuis le début du mois de décembre 2017 a eu un impact très positif sur le secteur agricole dans la région connue par sa vocation agricole, a indiqué la Délégation régionale dans un communiqué.

Cet impact a été ressenti, notamment, en matière de développement du couvert végétatif des cultures d’automne (céréales, légumineuses alimentaires, fourrages, pomme de terre, etc.), d’accélération de la cadence d’installation des cultures de printemps (tournesol, pois chiche, haricot, mais grains), d’amélioration du développement des arbres fruitiers et du couvert végétal des parcours, ainsi que l’amélioration du taux de remplissage des barrages à usage agricole et du niveau des nappes phréatiques.

Selon la même source, ces pluies importantes ont permis aux agriculteurs des périmètres irrigués de gagner en économie d’eau agricole et ont eu un impact très bénéfique sur l’amélioration de l’état des cultures et l’état végétatif, jugé très bon pour la totalité de la superficie emblavée.

En effet, le développement végétatif des céréales d’automne est au stade avancé de montaison, les cultures de légumineuses alimentaires sont au stade de ramification alors que les cultures fourragères (production en vert) sont en stade de coupes, a précisé la même source, notant que le démarrage de la campagne de coupe et d’usinage de la canne à sucre est programmé après l’amélioration des conditions climatiques pour permettre l’accès aux plantations.

La superficie semée cumulée pour les principales cultures d’automne (céréales, fourrages, légumineuses alimentaires) totalise plus de 620.000 ha (95% du programme prévisionnel) dont 17% en périmètres irrigués. Les céréales restent dominantes (80%), suivies des cultures fourragères (15%) en grande partie la culture du bersim, a fait savoir la même source, ajoutant que la superficie emblavée en céréales d’automne est de l’ordre de 500.000 ha (soit la totalité du programme d’emblavement), dont 350.000 ha de blé tendre, 102.000 ha d’orge et 48.000 ha de blé dur.

Par ailleurs, la délégation régionale, en collaboration avec les services déconcentrés du ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du développement Rural et des Eaux et Forêts, a pris toutes les dispositions nécessaires permettant d’assurer la disponibilité des intrants agricoles nécessaires pour l’installation des cultures de printemps et pour l’entretien des grandes cultures d’automne et des plantations installées.

Les agriculteurs de la région sont sensibilisés à continuer à entretenir les principales cultures à travers, notamment, le désherbage, l’épandage des engrais azotés et l’application des traitements phytosanitaires et à accélérer l’opération d’installation des cultures de printemps (tournesol, pois chiche, maïs,…), a conclu le communiqué.

Regardez aussi

Le-Maroc-est-le-pays-qui-consomme-le-plus-d-huile-d-olive-dans-le-monde-arabe

Le Maroc est le pays qui consomme le plus d’huile d’olive dans le monde arabe

Le Maroc fait partie des principaux consommateurs et producteurs d’huile d’olive dans le monde arabe. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *