×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 29 janvier 2023
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Plus de droit d’importation pour les bovins domestiques
Une note de l’état corporel de la vache sera déterminée à partir d’une photo prise par un smartphone sur le dessus de la vache. La fiabilité est de plus de 99 %.
Elevage laitier - photo : DR

Plus de droit d’importation pour les bovins domestiques

Pour garantir un approvisionnement normal du marché local en viandes bovines, le gouvernement suspend le droit d’importation de bovins domestiques.

Le conseil du gouvernement, présidé par le Premier ministre Aziz Akhannouch, a adopté, mercredi 19 octobre 2022, le projet de décret n° 2.22.818, qui suspend le droit d’importation du bétail domestique.

En effet, selon la MAP et citant déclaration du ministère chargé des Relations avec le parlement, la lutte contre l’impact des pénuries d’eau et l’augmentation des prix des aliments pour animaux au Maroc cette année, dûe à la volatilité du marché mondial et la montée du coût de la production pour la viande rouge, a motivé ce projet de décret, soumis par Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès de la ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget.

En outre, en suspendant les droits d’importation sur les bovins domestiques pesant 550 kg ou plus, jusqu’au 31 décembre 2023, le projet susmentionné a pour but de rendre disponible la viande bovine sur le marché local.

Par ailleurs, les races bovines domestiques prévues pour l’abattage, conformément aux procédures qui seront ultérieurement portées à la connaissance des importateurs, sont concernées par la mesure, qui affecte plusieurs animaux dont les importations n’ont pas d’incidence négative sur le secteur marocain de la viande rouge, et qui ne représentent qu’une petite partie de la production nationale.

Regardez aussi

El-Hajeb-L-activité-agricole-se-poursuit-dans-de-bonnes-conditions

Oignon : un légume de base touché par la hausse des prix au Maroc

Le prix de l’oignon est actuellement de 8 à 10 dirhams le kilo chez le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.