Accueil / Actualités / Actu Maroc / La pluie mais une vague de froid peu favorable
image_not_found

La pluie mais une vague de froid peu favorable

Suite à l’arrivée des pluies tant attendue, c’est maintenant le froid qui inquiète.

Les pluies sont enfin arrivées mais elles sont accompagnées d’une vague de froid intense et inhabituelle dont les répercussions sur l’agriculture sont négatives.

Après un retard alarmant, les pluies se sont enfin abattues sur l’ensemble du Royaume, mais elles ont été accompagnées d’une vague de froid inhabituelle dont les conséquences sur les cultures sont notables : baisse de rendement, manque d’aliment pour le bétail, grêle, gelée, etc.

Le Maroc fait face depuis quelques jours à une vague de froid inhabituelle, avec d’importantes chutes de neige dans les régions montagneuses et la mise en place d’un dispositif anti-froid dans les zones les plus affectées. “Les températures sont globalement en dessous de la normale, d’importantes chutes de neige ont touché le Haut-Atlas et le Moyen-Atlas, à partir de 900 mètres d’altitude, avec des températures pouvant descendre à -5°C”, a indiqué lundi à l’AFP un responsable de la Météorologie nationale.

L’intérieur du pays, avec ses massifs montagneux habitués aux hivers très rigoureux, a été le plus rudement affecté par cette vague de froid qui se fait ressentir depuis vendredi.

Plusieurs routes ont été coupées du fait de la neige, selon le ministère des Transports, aggravant l’isolement des villages en altitude. “Les gens se retrouvent isolés, les routes sont coupées, les éleveurs ne peuvent plus nourrir le bétail, a déploré un habitant de Ben Smim, joint par l’AFP dans son village niché au pied du Moyen-Atlas.

Le froid touche également, dans une moindre mesure, la côte atlantique. A Rabat, un orage de grêle s’est abattu sur la ville lundi. Une impressionnante trombe marine a été observée dimanche au large de la capitale administrative.

Les pluies importantes sont accueillies avec un certain soulagement par les agriculteurs qui s’inquiétaient des risques de sécheresse. Mais cette vague de froid reste un problème pour le secteur agricole. Les cultures, même sous-serre sont fortement affecté par les températures qui ne sont pas favorables à la croissance des plants ni à la maturation des fruits et légumes.

Suite l’arrivée des pluies tant attendues, c’est maintenant le froid inhabituel qui inquiète les acteurs du secteur agricole. La production a déjà enregistré une baisse certaine au cours du mois de décembre en raison des conditions climatiques.

Regardez aussi

Corse : les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines

Corse : les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines

Les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines de la Corse. L’arrivée des saisonniers marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *