Accueil / Actualités / Actu Maroc / ONCA : Session de formations sur l’approche FAP “Cultiver avec des pollinisateurs sauvages”

ONCA : Session de formations sur l’approche FAP “Cultiver avec des pollinisateurs sauvages”

L’ONCA organise en collaboration avec l’ICARDA et l’INRA la deuxième session de formations sur l’approche FAP « Cultiver avec des pollinisateurs sauvages».

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Conservation de la diversité des pollinisateurs pour améliorer la résilience au changement climatique », présenté par l’ICARDA au Ministère Fédéral pour l’environnement, la conservation de la nature, de la construction et de la sécurité nucléaire, dans le cadre de “l’Initiative Internationale du Climat 2017” et visant la promotion de l’agriculture avec des pollinisateurs alternatifs (FAP), un accord de partenariat a été conclu entre l’ICARDA, l’INRA et l’ONCA.

L’adoption d’une approche agro-écologique et socio-économique intégrée préservant les différentes espèces de pollinisateurs est l’une des solutions pour l’amélioration de l’agriculture et le renforcement de sa résilience aux changements climatiques, révèle un article paru sur le site officiel de l’ONCA. Dans cette optique le programme “Agriculture avec des pollinisateurs sauvage” est mis en place au Maroc (site pilote); ayant comme principaux objectifs la protection de la diversité des pollinisateurs et la valorisation des efforts des politiques nationales pour le développement de l’agriculture.

De par ses missions en matière de conseil agricole dont l’accompagnement, l’encadrement, la formation des professionnels des filières agricoles et la diffusion de résultats des recherches scientifiques, l’ONCA a organisé, les 13 et 14 juin 2019 et en collaboration avec l’ICARDA et l’INRA, la deuxième session de formations certifiantes sur l’approche FAP au profit des conseillers agricoles qui vont diffuser ce savoir-faire auprès des agriculteurs en les sensibilisant de l’intérêt de l’adoption de cette approche.

Regardez aussi

Souss-Massa-Sensibilisation-de-plus-de-6000-agriculteurs-au-Covid-19

Le Portugal recherche une main d’œuvre marocaine pour l’agriculture

Le Portugal envisagerait de faire venir des travailleurs marocains pour le secteur de l’agriculture. Après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *