Forum Commentaires: اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- Je recherche à Montréal, Québec, les huiles d'Olives du Maroc, extra vierge, certifiée, avec identification du producteurs et preuve du… -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actu Entreprises / Groupe OCP : Une rentabilité en hausse
image_not_found

Groupe OCP : Une rentabilité en hausse

Le chiffre d’affaires de l’OCP connaît une hausse en fin septembre. 

Selon le PDG du Groupe, M.Mostafa Terrab, « Durant le troisième trimestre de cette année, le Groupe OCP a bénéficié de l’amélioration des conditions de marché et de sa position de leader sur l’ensemble de la chaîne de valeur pour réaliser de solides performances opérationnelles et financières se traduisant par un impact positif sur les résultats à fin septembre 2018.

Les prix des engrais phosphatés ont continué de s’apprécier entre juin et septembre 2018 soutenus par une forte demande ainsi que par l’effet de la hausse des prix des intrants. Dans ce contexte économique plus favorable, OCP a enregistré une croissance à deux chiffres de ses résultats et a réalisé une performance opérationnelle remarquable, du fait des avantages concurrentiels du Groupe. La part du chiffre d’affaires des ventes liées aux engrais a continué de croître d’une année à l’autre, atteignant 56% sur les neufs premiers mois de l’année, contre 53% pour la même période en 2017.

« Les nouvelles capacités d’unités d’engrais combinées à des coûts de production compétitifs, grâce notamment aux économies générées par le pipeline, ont permis d’améliorer les marges d’EBITDA pour le troisième trimestre et à fin septembre 2018, atteignant des niveaux nettement supérieurs à la moyenne du secteur».

Chiffres clés à fin Septembre 2018 :

  • Le chiffre d’affaires a atteint 41 100 millions de MAD (4,40 milliards USD), contre 35 990 millions de MAD (3,69 milliards USD) au cours de la même période en 2017.
  • L’EBITDA s’élève à 12 830 millions de MAD (1,37 milliard de USD), en hausse par rapport aux 10 097 millions de MAD déclarés en 2017.
  • La marge EBITDA a atteint 31%, contre 28% l’an dernier.
  • Les dépenses en capital se sont élevées à 7 200 millions de MAD (771 millions USD) et le programme d’investissement en cours se déroule conformément au calendrier prévisionnel.

Résultats opérationnels et financiers à fin Septembre 2018 :

Sur les trois premiers trimestres de cette année, le chiffre d’affaires d’OCP a augmenté de 14% par rapport à la même période de l’année précédente pour atteindre 41 100 millions de MAD (4,40 milliards USD). Cette hausse impacte essentiellement les segments des engrais et de l’acide.

Ainsi, les ventes d’engrais ont augmenté de 23% par rapport à la même période de 2017 et celles d’acide de 15% grâce à l’amélioration des prix dans les deux segments ainsi que la hausse des volumes d’engrais. Les prix et les volumes de la roche quant à eux sont restés globalement stables.

La hausse des prix de ventes s’explique essentiellement par un renforcement de la demande en acide et en engrais finis ainsi que par la hausse du coût des matières premières au cours de la période considérée.

Les exportations d’OCP ont augmenté en direction de la plupart des régions, en particulier vers l’Asie et les Amériques. Cette croissance s’explique par plusieurs facteurs : une forte demande aux États-Unis suite à la réduction des capacités de production dans le pays; une légère reprise des importations brésiliennes et une augmentation des importations en Inde, où la baisse des stocks et la réduction de la production locale, du fait de pressions environnementales, ont stimulé la demande.

La marge brute pour la période a atteint 27 784 millions MAD (2,97 milliards USD), contre 23 598 milliards MAD (2,41 milliards USD), et a été soutenue par la croissance des volumes et des prix de vente ainsi que les optimisations opérationnelles générant une économie de coûts durable. Ces effets positifs ont toutefois été partiellement compensés par l’augmentation des coûts des intrants.

Grâce à la montée en puissance continue du pipeline, les économies de coûts réalisées sur le transport de la roche depuis le début de l’exercice s’élèvent à 1 568 millions MAD, contre 1 260 millions MAD pour la même période de l’année dernière. Le total d’économies générées depuis la mise en place du pipeline en avril 2014 s’élèvent à 5 469 millions MAD.

L’EBITDA pour les neuf premiers mois a augmenté de 27% pour atteindre 12 830 millions de MAD (1,37 milliard de USD), contre 10 097 millions de MAD (1,03 milliard de USD) pour la même période de l’année dernière. OCP a amélioré sa marge d’EBITDA, qui passe de 28% à la même période de 2017 à 31%.

Les dépenses d’investissement ont atteint 7 200 millions de MAD (771 millions USD) au cours des neuf premiers mois de 2018. La quatrième unité d’engrais de la plateforme de Jorf Lasfar est en phase de production depuis son lancement en avril 2018.

Résultats opérationnels et financiers du 3ème trimestre 2018 :

La croissance du chiffre d’affaires du troisième trimestre est essentiellement due à la forte augmentation des exportations d’engrais finis.

Le chiffre d’affaires a atteint 14 501 millions de MAD (1,54 milliard USD) contre 12 838 millions MAD (1,36 milliard USD) au troisième trimestre 2017.

L’EBITDA s’élève à 4 823 millions de MAD (511 millions USD) en comparaison avec un total de 4 189 millions de MAD (439 millions USD) au troisième trimestre de 2017, soit une marge EBITDA de 33% par rapport à 32% pour la même période de l’exercice précédent.

Le résultat opérationnel s’est élevé à 3 338 millions de MAD (355 millions USD), en hausse par rapport à un montant de 2 552 millions de MAD (265 millions USD) au troisième trimestre 2017.

Regardez aussi

Youssef Chakir prend la direction générale de Maïsadour Maroc

Youssef Chakir prend la direction générale de Maïsadour Maroc

Maïsadour Maroc a annoncé la nomination de M. Youssef Chakir au poste de Directeur Général. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *