AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Un nouveau programme de soutien aux agriculteurs d’une valeur de 10 milliards de dirhams
Photo : MAP

Un nouveau programme de soutien aux agriculteurs d’une valeur de 10 milliards de dirhams

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, a annoncé que conformément aux Instructions Royales, son ministère mettra en œuvre, à partir de juin, un nouveau programme de soutien aux agriculteurs d’une valeur de 10 milliards de dirhams (MMDH).

Lors d’une séance parlementaire lundi, en réponse à une question orale sur « le soutien à l’alimentation animale et à l’approvisionnement en bétail », M. Sadiki a expliqué que ce programme vise à soutenir l’élevage, avec une enveloppe de 5 MMDH allouée à l’alimentation animale en quantité suffisante et une nouvelle méthode de distribution pour remédier aux problèmes d’approvisionnement.

Pour la deuxième année consécutive, le Maroc fait face à une saison agricole très sèche, ce qui a entraîné une pénurie d’eau ayant un impact direct et lourd sur l’ensemble du secteur agricole. Le ministre a souligné que les mesures prises par le gouvernement depuis la saison précédente se sont poursuivies, permettant de soulager les charges des éleveurs de toutes les régions du pays, en mettant l’accent sur les zones les plus touchées par la sécheresse.

À ce jour, 8 millions de quintaux d’orge subventionnée et 2,5 millions de quintaux de fourrages composés ont été distribués. Le ministère a également pris des mesures de soutien pour l’approvisionnement en bétail, l’aménagement de points d’eau et l’acquisition de camions citernes.

En réponse à une autre question sur « l’amélioration du statut des petits et moyens agriculteurs » posée par le Groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, M. Sadiki a souligné que la stratégie Génération Green met l’accent sur l’élément humain pour favoriser le développement. Elle vise à renforcer la classe moyenne rurale, permettant à 350 000 nouvelles familles d’y accéder, tout en soutenant le niveau de vie de 690 000 familles de cette classe.

Le ministre a souligné que cette stratégie cible principalement les petits et moyens agriculteurs en développant des mécanismes cohérents visant à améliorer leurs revenus, à étendre l’assurance agricole pour couvrir 2,5 millions d’hectares, à généraliser la protection sociale, à intégrer et autonomiser les jeunes et les femmes rurales, et à encourager l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes agriculteurs et d’entrepreneurs.

La stratégie vise également à mobiliser et valoriser un million d’hectares de terres communales afin de créer 350 000 opportunités d’emploi pour les jeunes. Elle favorisera l’émergence de nouvelles organisations agricoles innovantes et de nouveaux dispositifs d’accompagnement en formant 150 000 jeunes hommes et femmes aux métiers de l’agriculture. Le ministre a souligné l’importance de l’agriculture solidaire en tant que mécanisme d’intervention et d’accompagnement, avec un budget de 13 MMDH d’ici 2023.

Partager

Regardez aussi

Rencontre organisée, mardi (12/07/16) à Rabat, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLD) sous le thème "Les coopératives forestières, un cadre adéquat pour faire face aux effets des changements climatiques", à l’occasion de la journée internationale des coopératives.

Béni Mellal célèbre la Journée Internationale des Coopératives

Le jeudi, Béni Mellal a vibré au rythme de la Journée internationale des coopératives, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *