Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’OCP réalise d’excellents résultats
L'OCP réalise d'excellents résultats
Grâce à une gestion saine et malgré un contexte difficile, l'OCP continue de confirmer avec d'excellents résultats - (photo: DR)

L’OCP réalise d’excellents résultats

L’OCP une bonne stratégie, de bons facteurs, permettent d’excellents résultats.

La trésorerie du groupe OCP a atteint 8,5 milliards de Dirhams, le groupe a, sur les trois premiers trimestres de l’année, investit plus de 10 milliards de DH. Dans son édition N° 4663 du 2015/12/08, le journal “leconomiste” met en avant les fabuleux résultats du groupe OCP, dans une conjoncture générale plutôt difficile.

L’occasion pour Mostafa Terrab, PDG de l’OCP de s’exprimer sur les excellents résultats du groupe: “nous partageons les prévisions d’une amélioration potentielle des importations d’engrais du Brésil et nous prévoyons la poursuite du redressement de la demande indienne à la faveur d’une saison de la mousson plus propice. Cependant, la faiblesse des devises des marchés les plus importants, le mouvement des prix des céréales et les exportations de phosphates de la Chine restent des éléments d’incertitudes”.

Résultats enregistrés à fin septembre 2015, facteurs favorisant et pénalisant

Le groupe OCP dispose d’un chiffre d’affaires en hausse de 20% à 37,1 milliards de DH sur la période de janvier à septembre 2015. Rien que sur le troisième trimestre, les revenus ont augmenté de 15%. Ses revenus grimpent de 20% à fin septembre. La marge d’Ebitda s’améliore de 9 points à 37%.

Le groupe bénéficie de facteurs qui favorisent ces bons résultats, comme la forte demande d’engrais des pays africains, et la reprise de la consommation indienne, même si d’autres facteurs sont plutôt pénalisant, comme la hausse des exportations de phosphates de la Chine et la baisse de la demande des pays d’Amérique du Sud, surtout du Brésil. L’excellente stratégie du groupe et notamment en investissements, lui permet d’adapter son outil industriel à la conjoncture, cette flexibilité offre, sur les marchés porteurs, une bonne et rapide position du groupe.

Le résultat brut d’exploitation (Ebitda) s’améliore de 64% à 13,9 milliards de DH, soit une marge d’Ebitda de 37%, une hausse de 9 points d’une année à l’autre. L’Ebit-da profite de la hausse du chiffre d’affaires mais aussi d’un effet de change favorable, le dollar fort est bénéfique à l’industriel.  La mise en service du pipeline reliant Khouribga à Jorf Lasfar permet aussi d’importantes économies, notamment en coût de transport. Le résultat opérationnel s’établit à 11,4 milliards de DH soit une croissance de 77%.

Regardez aussi

Rabat-Salé-Kénitra : la production avocats devrait atteindre 60000 tonnes

Rabat-Salé-Kénitra : la production d’avocats devrait atteindre 60.000 tonnes

La filière d’avocats dans la région de Rabat-Salé-Kénitra est en pleine expansion. La production prévisionnelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *