Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’OCP et sa stratégie Jorf Lasfar à l’horizon 2020
image_not_found

L’OCP et sa stratégie Jorf Lasfar à l’horizon 2020

En marge de la huitième édition du Salon du cheval d’El Jadida, le groupe OCP Jorf Lasfar a organisé une rencontre pour présenter les grandes lignes de la nouvelle stratégie du Groupe à l’horizon 2020.

Jorf Lasfar la pierre angulaire des fondements stratégiques des projets OCP de développement

Brahim Ramdani, directeur régional du Groupe OCP Jorf Lasfar, précise que pour affermir au niveau mondial son leadership industriel et commercial dans son secteur d’activité, Jorf Lasfar représente bien la pierre angulaire des fondements stratégiques des projets OCP de développement.

Jorf Lasfar et les budgets actuellement qui lui sont alloués démontrent de son importance. Le montant global d’investissement avoisine les 40 milliards de DH à l’horizon 2020. Le Groupe OCP a lancé il y a quelques années un ambitieux programme global d’investissement de plus de 130 milliards de DH, ce, afin de développer son dispositif industriel.

La réalisation de la première plateforme mondiale des phosphates et dérivés a vu le jour, et le site de Jorf Lasfar n’arrête pas développer ses infrastructures, ses capacités de production et l’extension de ses unités de production. A cela, il convient de citer aussi la nouvelle ligne phosphorique et l’adaptation des lignes existantes, les émissaires de rejet off-shore, l’extension des infrastructures portuaires ainsi que l’usine de dessalement d’eau de mer d’une capacité avoisinant les 75 millions de m3 par an.

Les bénéfices pour la ville de El Jadida

Pour la ville d’El Jadida et sa province, les retombées économiques sont donc  indéniables. Le site de Jorf Lasfar emploie 4.500 agents OCP, il maintient aussi une politique active d’externalisation et de sous-traitance en direction des entreprises locales, il soutient les PMI-PME locales, près de 500.000 journées de travail par an sont concernées.

L’OCP avec l’usine de dessalement de l’eau de mer à Jorf Lasfar prévoit aussi de fournir, à hauteur de 50%, les besoins en eau potable de la région d’El Jadida à l’horizon 2020. Cette usine de dessalement représente, à elle seule, un investissement de près de 2 milliards de DH avec, à terme, une capacité globale de 75 millions de m3 d’eau par an, permettant ainsi de préserver les ressources hydriques de la région, voire de mettre à la disposition des riverains le surplus produit.

L’investissement pour la station de Jorf Lasfar avoisine 1,8 milliard de DH. L’utilisation des eaux usées urbaines retraitées figure également parmi les actions menées dans le cadre de la stratégie du groupe.

Regardez aussi

Agrumiculture : 450 exploitations ciblées par la vaste campagne anti-Covid

Agrumiculture : 450 exploitations ciblées par la vaste campagne anti-Covid

La vaste campagne anti-Covid-19 ciblera plus de 450 exploitations agrumicoles. La campagne de sensibilisation et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *