Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les projets du plan agricole régional du gharb, avancent bien
Les projets du plan agricole régional du gharb, avancent bien

Les projets du plan agricole régional du gharb, avancent bien

Le plan agricole régional du Gharb 2008-2020, élaboré par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime dans le cadre du Plan Maroc Vert, a donné des résultats significatifs grâce à la réalisation de 68 projets sur les 125 programmés, a déclaré Mehdi Rifi, directeur régional de l’agriculture et de la pêche maritime du Gharb.

Doté d’un investissement global d’environ 38 milliards de dirhams, le plan agricole régional du Gharb compte réaliser 125 projets à l’horizon de 2020, dont 103 dans le cadre du premier pilier relatif à l’agriculture à haute valeur ajoutée, et 22 intégrant le deuxième pilier qui concerne l’agriculture solidaire orienté vers les petits agriculteurs selon “LaVieEconomique”.

Le Plan agricole régional du Gharb en dynamique

Le plan agricole régional a insufflé une grande dynamique au secteur agricole du Gharb, une région dotée de terres fertiles et riche aussi en ressources en eau. Dans le cadre du premier pilier 57  projets ont été réalisés selon un budget d’environ 10 milliards de dirhams relatifs aux agrumes, légumes, lait, viande rouge et apiculture.

Pour l’agriculture solidaire et pour le second pilier du Plan agricole, 11 projets ont été exécutés. L’ensemble représente donc 50 % des projets programmés à l’horizon 2020, ces projets se tournent vers les oliviers, le miel, des produits du terroir comme le couscous, plantes médicinales et aromatiques. Pour les projets 2016 à venir, ils concerneront, des plantations d’oliviers et de figuiers, le développement de la production du miel et de certains produits locaux comme les haricots, outre le renforcement de la production des viandes rouges, notamment ovine. Pour un coût d’environ 6 milliards de dirhams, le délégué régional faut savoir que l’aménagement de la première tranche de la zone existante sur la rive gauche de l’Oued Sebou sera de rigueur en vue du projet qui concerne l’expansion des zones irriguées.

Selon des filières spécifiques, des avancées

Mehdi Rifi précise que l’élevage, et notamment pour les vaches laitières, la production de lait a dépassé 360 millions de litres au cours de la saison agricole précédente, alors qu’elle ne dépassait pas 200 millions de litres avant l’adoption du Plan Maroc Vert. Par ailleurs, pour la période 2009 – 2015 et en ce qui concerne les subventions accordées par le fonds de développement agricole pour soutenir les agriculteurs et améliorer la productivité au Gharb, le délégué régional rappelle qu’elles ont dépassé la barre des 100 millions de centimes.

Pour ce qui concerne les semences sélectionnées, le volume de commercialisation a doublé par rapport à avant le Plan Maroc Vert pour atteindre désormais 85 mille quintaux jusqu’à fin novembre.

Rifi, rappelle aussi que la région fait face à des contraintes naturelles et d’autres liées à l’investissement et au foncier. Ainsi, la direction régionale a adopté un programme important de purification de tous les canaux de drainage le long d’un réseau qui s’étend sur 4.500 km pour une enveloppe de 275 millions de dirhams.

Regardez aussi

Souss-Massa-Sensibilisation-de-plus-de-6000-agriculteurs-au-Covid-19

Le Portugal recherche une main d’œuvre marocaine pour l’agriculture

Le Portugal envisagerait de faire venir des travailleurs marocains pour le secteur de l’agriculture. Après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *