Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les prix des légumineuses grimpent ces derniers temps
Les prix des légumineuses grimpent ces derniers temps
Cette hausse des prix s'expliquerait notamment suite à la hausse des prix à l'international - (ph:DR)

Les prix des légumineuses grimpent ces derniers temps

Récente hausse des prix des légumineuses alimentaires. 

Le Maroc est l’un des principaux importateur de légumineuses. Cependant, avec la hausse des prix des légumineuses, le Maroc cherche à ne plus être si dépendant des importations et souhaiterait produire plus au sein de son territoire. Focus sur un marché de taille au Maroc. 

Cette hausse des prix touche les principales légumineuses, telles que: les lentilles (avec une hausse de 40%), les pois chiche (avec une hausse de 20%) ainsi que les fèves (avec une hausse de 15%). Le Maroc (un des principaux importateur de légumineuses alimentaires dans le Monde) importe près de 90% de sa consommation (ce qui est énorme). On constate donc au Maroc une réelle dépendance dans l’importation des légumineuses.

Cette hausse des prix s’expliquerait notamment suite à la hausse des prix à l’international. Ce qui fut un réel chamboulement pour le Maroc. Le Maroc, quant à lui, n’est pas en mesure de répondre aux besoins. En effet, le Royaume produit des légumineuses en petites quantités et à des prix qui ne sont pas compétitifs.

En effet, à cause de conditions climatiques extrêmes, le production de légumineuses alimentaires au Maroc s’avère être très délicate. De plus, la production de légumineuses a un prix et il est élevé. De plus, ce type de culture exige une importante ressource en main-d’oeuvre. Ce n’est pas un avantage. C’est une culture très délicate qui doit être surveillée et traitée correctement.

Au Maroc, les légumineuses alimentaires sont principalement produites dans les régions du: Saiss, Chaouia et Rommani.

Mais au dela de l’aspect de consommation, les légumineuses permettent de réduire la dégradation des sols. En effet, selon nos confrères de chez medias24.com, les légumineuses alimentaires contribueraient efficacement à la durabilité de l’agriculture. Ceci passe par le système de rotation avec les céréales. Toujours selon la même source, les légumineuses alimentaires permettraient de fixer symbiotiquement de l’Azote de l’atmosphère dans les sols. Ainsi, elles constituent un substitut aux fertilisants qui est en mesure de réduire le coût de production.

Actuellement, des études sont faites afin de trouver et adopter de nouvelles semences qui seront nettement plus adaptées à une production au Maroc. Elles devraient être disponibles dans quelques années. Cela permettra au Maroc d’être moins dépendant à l’importation de cette filière.

 

Regardez aussi

Agrumiculture : 450 exploitations ciblées par la vaste campagne anti-Covid

Agrumiculture : 450 exploitations ciblées par la vaste campagne anti-Covid

La vaste campagne anti-Covid-19 ciblera plus de 450 exploitations agrumicoles. La campagne de sensibilisation et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *