Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les phosphates et le phosphore feront la richesse du Maroc
image_not_found

Les phosphates et le phosphore feront la richesse du Maroc

A l’occasion de la remise du “Prix Balzan pour les sciences” David Karl, s’est exprimé lors d’un entretien avec le journal espagnol “El Mundo”, réalisé le 9 décembre et rapporté par “Médias24”. Lors de cet entretien et selon l’homme, les phosphates et le phosphore enrichiront le Maroc. Mais, au regard de la raréfaction de ces substances, des conflits armés pourraient alors s’engager si l’on en croit cet expert. 

Les phosphates sont essentiels à la vie

David Karl est professeur à l’université de Hawaï et directeur de son laboratoire d’océanographie microbiologique. Dans son entretien accordé au journal espagnol, il a rappelé que les phosphates sont absolument nécessaires à la vie, que cet élément essentiel ne peut pas être remplacé par un autre. Or, selon lui, c’est dès les années  2050 que la rareté va se faire ressentir. Le seul phosphore restera en Afrique du nord et essentiellement au Maroc et en Algérie, le phosphate est l’une des clés essentielles pour l’alimentation mondiale.

Ainsi, David Karl craint que des guerres éclatent, comme elles ont pu éclater pour le pétrole, sauf que, si des alternatives existent au pétrole, il n’en existe aucune pour le phosphore. Comme il y en aura de moins en moins, les prix exploseront, le Maroc, leader mondial dans la production et l’exportation des phosphates et de leurs dérivés, deviendra donc et forcément très riche. Pour une agriculture productive, il faut des phosphates, tous les pays ont besoin de phosphore, ainsi à l’avenir les cultures elles-mêmes deviendront riches, plus précisément, réservées aux riches.

La production de phosphates actuelle

Le groupe OCP gère les phosphates au Maroc, soit 50 milliards de Dirhams représentant les revenus annuels moyens. Pour 2015, 37 milliards de Dirhams sont comptabilisés pour les neuf premiers mois de l’année, en 2014, ce chiffre atteignait 31 milliards de Dirhams. Une croissance régulière et forte qui augure un avenir plus que positif tant les résultats sont là.

A noter que pour les pays qui détiennent également du phosphate, Algérie, Tunisie, Jordanie, l’Egypte, la Chine et l’Australie, elles en détiennent à une quantité moindre que les réserves existantes au Maroc. En effet, le Maroc a des réserves estimées à 75 % des réserves mondiales.

Inutile de rappeler que sans phosphate c’est la planète qui ne pourra plus être nourrit, le constat est donc simple, les réserves marocaines sont indispensables pour la sécurité alimentaire du Monde.

Regardez aussi

Arganiculture-développement-Maroc-PMV

Agriculture Maroc : L’arganier est promu à un bel avenir

Agriculture Maroc : L’arganier est promu à un bel avenir Lors de la 5ème édition …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *