×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les barrages au Maroc atteignent un taux de remplissage de 52%

Les barrages au Maroc atteignent un taux de remplissage de 52%

En 2016, les barrages au Maroc enregistrent une baisse du taux de remplissage.

Les principaux barrages du Maroc, tous usages confondus, ont atteint un taux de remplissage de 52% d’après le ministère délégué chargé de l’Eau, enregistrant ainsi une retenue de plus de 7.9 milliard de m3 à la date du 26 décembre 2016.

Avec un taux de remplissage de 52% au 26 décembre 2016, les principaux barrages au Maroc, enregistrent un niveau inférieur par rapport à celui de la même période de l’année 2015. Les retenues atteignent plus de 7.9 milliard de m3 au lieu de 9.9 milliard de m3 en 2015.

Ce niveau est inférieur à celui de l’année 2015 à la même période puisque les retenues s’élevaient alors à environ 9,9 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 65%, indique le ministère qui vient de publier la situation journalière des barrages.

Le barrage « Nakhla » s’est distingué en passant d’un taux de remplissage de 10,7% à 100% à la date du 26 décembre 2016, précise le département, notant que les barrages « Bouhouda », « Abou El Abbas Essabti », « Mokhtar Soussi » et « Imi El Kheng » ont également enregistré un taux de remplissage de 100%.

Le barrage « Sidi Said Maachou » a, quant à lui, maintenu son taux de remplissage optimal (100%), atteint il y a un an, ajoute la même source.

En parallèle, une forte progression a été constatée dans certains barrages, tels que « Bab Louta » qui est passé (de 60,1% à 83%), « Sidi Driss » (68,9% à 95,8%) et « Ahl Souss » (79,1% à 90,4%), relève le ministère.

En revanche, les réserves d’eau ont chuté dans plusieurs barrages, notamment « Hassan II », (de 77,2% à 18%), « M.B.A Al Khattabi » (de 53,2% à 16,9%), « Hassan Addakhil » (70% à 38,2%), « Youssef Ben Tachfine » (de 60,9% à 37,8%), « Al Massira » (de 73,7% à 42,8%) et « Bin El Ouidane » (de 72,2% à 43,7%).

(avec MAP)

Regardez aussi

La pénurie de l’eau et ses effets sur la sécurité alimentaire au centre du débat

Ouverture de la 65ème édition du Congrès Mondial de l’Association Internationale des Etudiants en Agriculture …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.