AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les agriculteurs français en colère, un éventuel blocage du marché de Rungis inquiète la profession
Marché Rungis
Photo illustration : DR

Les agriculteurs français en colère, un éventuel blocage du marché de Rungis inquiète la profession

Ce samedi 27 janvier, la Coordination rurale du Lot-et-Garonne a déclaré son intention de rejoindre les manifestations agricoles à Paris, avec une menace explicite de bloquer le marché international de Rungis. Cette décision, bien que représentant un potentiel tournant dans le mouvement actuel, suscite des inquiétudes parmi les exploitants du marché, qui est le plus grand marché de produits agricoles au monde et le principal fournisseur de France.

Le président du Syndicat des grossistes en fruits et légumes au marché de Rungis, Jérôme Desmettre, a réagi selon le Jdd en soulignant la compréhension envers la colère des agriculteurs tout en exprimant des réserves quant à la pertinence de bloquer Rungis. Il a déclaré à franceinfo : « Je comprends leur colère, mais je ne pense pas que ce soit la bonne formule parce que ce n’est pas à Rungis que le problème va se régler. C’est plutôt au niveau des pouvoirs publics, de la France et de l’Europe. » Il a appelé à ne pas « se tromper de cible » dans cette période de tension.

Les exploitants du marché de Rungis se défendent contre les critiques des organisations agricoles. Jérôme Desmettre a expliqué que le marché de Rungis travaille principalement avec des producteurs français et importe des produits seulement lorsque ceux-ci ne sont pas disponibles localement. Il a souligné que certaines habitudes alimentaires contribuent à l’importation de produits étrangers.

En réaction aux appels des Jeunes agriculteurs annonçant un blocus de Paris d’au moins cinq jours à partir de lundi, Jérôme Desmettre a exprimé toujours selon la même source ses inquiétudes quant à la durée potentielle du blocus, soulignant que bien que le marché dispose de certains stocks, il ne peut pas tenir très longtemps. Il a formulé l’espoir que les pouvoirs publics trouveront une solution pour les agriculteurs en difficulté tout en exprimant la solidarité du marché de Rungis envers la cause agricole.

La menace de blocage de Rungis met en lumière les tensions persistantes entre les agriculteurs et les autorités, mettant en avant la nécessité d’une solution concertée pour résoudre les problèmes agricoles plutôt que de cibler des symboles tels que le marché international de Rungis.

Partager

Regardez aussi

La Turquie assiste à une baisse drastique de sa production oranges

Les importations d’oranges fraîches dans l’UE ont atteint 543 000 tonnes en mai 2024

En mai 2024, les importations d’oranges fraîches à destination de l’UE ont atteint 543 000 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *