Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’EACCE annonce un annuaire web pour l’export
image_not_found

L’EACCE annonce un annuaire web pour l’export

L’EACCE annonce un annuaire web pour l’export.

L’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE) se positionne sur la promotion de l’offre exportable en produits agricoles et de la pêche maritime. Organisme chargé initialement au contrôle et à la coordination des exportations, comme son nom l’indique, l’EACCE mettra en place un annuaire web sur l’offre exportable du Maroc relative aux produits des deux filières.

Objectif affiché : promouvoir cette offre, faciliter la recherche des contacts des producteurs exportateurs marocains qui opèrent dans ces activités, mettre en avant des informations sur les principales activités composant ces filières.

Cet annuaire permettra également, selon l’EACCE, de mettre en exergue les stratégies sectorielles «Plan Maroc Vert» et «Halieutis».

Devant être conçu en trois langues (arabe, français et anglais(, ce site Web est destiné aux professionnels marocains et aux opérateurs internationaux qui s’intéressent aussi bien à l’aspect commercial qu’à l’investissement dans ces deux filièress.
Par ailleurs, ce projet découle, d’après les responsables de l’établissement, de l’attribution de nouvelles missions à l’EACCE.

Celui-ci s’est, en effet, vu chargée, depuis le mois d’août 2013, de la promotion des produits alimentaires agricoles et maritimes et de la veille stratégique sur les marchés d’exportation.
En outre, pour faire ancrer ce repositionnement, l’établissement s’est engagé dans une refonte complète de son image. Objectif : construire une identité forte au niveau nationale et internationale et aboutir à une reconnaissance de l’existence d’un nouveau EACCE « qui ne veut plus être réduit à un simple contrôleur ».

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *