Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le Plan Maroc Vert dope l’agriculture à Fès-Boulemane
image_not_found

Le Plan Maroc Vert dope l’agriculture à Fès-Boulemane

Le Plan Maroc Vert excellent propulseur de toutes les filières agricoles à Fès-Boulemane

Mohamed Sebgui, directeur régional de l’agriculture de Fès-Boulemane (DRA-FB), est heureux de constater à quel point le le Plan Maroc Vert lancé en 2009 par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, est un propulseur dynamique pour toutes les filières agricoles de la région.

Dans la région Fès-Boulemane, l’agriculture joue un rôle important dans l’économie. La superficie arable est de l’ordre de 406.220 ha, dont environ 138.000 ha pour les céréales et 38.700 ha pour les légumes.

Dans le cadre du Plan Maroc-Vert, et pour l’horizon 2020 avec 108 projets dont 55 concernent la production animalière et 53 la production végétale, une enveloppe budgétaire de 10,6 milliards de dirhams a été retenue pour financer le plan agricole de la Région de Fès-Boulemane.

Bref Bilan de l’année écoulée et améliorations du Plan Maroc Vert

La production céréalière s’est élevée à 3,86 millions de quintaux, un chiffre record pour l’année écoulée ce qui porte la moyenne du rendement à environ 30 quintaux/hectares contre 19 les autres années, certains producteurs réalisent même 60 quintaux/hectares.

Pour l’agriculture marocaine et pour sa compétitivité, le Plan Maroc Vert, prévu à la base pour moderniser et structurer le secteur, est devenu depuis 2009 le facteur clé de la croissance socio-économique du secteur.

Le nouveau découpage administratif renforce aussi le secteur agricole de la région qui inclue désormais la région de Meknès, ainsi la région totale représente 40 % de la production nationale agricole, pour les créréales, le plateau de Saiss sera le second grenier du royaume. Pour l’économie locale et pour les agricultures de diverses filières agricoles, les signes encourageants apportés aussi par les bonnes précipitations de l’an passé ont permis de travailler plus de 86.700 Ha au niveau de la région dont 80.485 ha de terre Bour et 6.235 ha de terre irriguée.

La nouvelle saison agricole débute dans les meilleures conditions possibles, par ailleurs l’approvisionnement de semences de meilleure qualité a déjà commencé.

Le Plan Maroc Vert a initié aussi des actions telles que l’assurance multirisque et les subventions accordées pour l’achat des semences, cette année la subvention pour la filière orge est de 300 DH/QX.

Les semences sélectionnées et variées

200.000 quintaux représente la quantité de semences sélectionnées et variées disponibles au sein de la Société Nationale de Commercialisation des Semences au Maroc (SONACOS) et d’autres sociétés grainières.

L’Office du conseil agricole dispose de 19 points de vente d’intrants agricoles dans la région, les producteurs se sont déjà approvisionné de 19.791,5 quintaux soit, 13.733 de blé tendre, 5.128,5 de blé dur et 930 d’orge, portant le taux de vente actuel de l’ordre de 20 %. Les variétés de semences qui restent tributaires de la demande des agriculteurs sont “Amal”, “Achtar”, “Arrehane”, “Marchouche”, “Radia”, “Rajae”, “Wissam” et “Amjad” pour le Blé tendre et “Carioca”, “Karim”, “Irid” et “Anouar” pour le Blé dur. Par ailleurs, 12.300 quintaux d’engrais sont également et actuellement disponibles au niveau des points de vente.

Regardez aussi

ANDZOA-alloue-48,3-MDH-pour-arganiers-et-les-plantes-aromatiques-médicinales

L’ANDZOA alloue 48,3 MDH pour l’arganier et les plantes aromatiques et médicinales

Le projet Dared consiste en la plantation de l’arganier sur les terrains privés et concerne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *