Accueil / Actualités / Actu Maroc / La prolifération de sangliers dans la région du Souss-Massa
La prolifération de sangliers dans la région du Souss-Massa
Dans le Souss-Massa, la présence de sangliers infligent des dégâts aux cultures vivrières - (ph:DR)

La prolifération de sangliers dans la région du Souss-Massa

Dans la région du Souss-Massa, la prolifération de sangliers est à chaque fois redoutée par les habitants et surtout par les agriculteurs. En effet, la présence de sangliers dans certaines régions (notamment celles du Souss) infligent des dégâts aux cultures vivrières. Les agriculteurs n’ont pas d’autres choix que de tirer sur les sangliers qui ravagent leurs cultures.

Une mesure d’urgence a été menée, afin de régler ce problème lié à l’incessante prolifération des mammifères dans les régions touchées. Selon LesEco.ma, sur 40% du territoire marocain, 302 points noirs sont recensés. Parmi ces points noirs, 75 d’entre eux sont situés dans la région du Souss-Massa.

Les régions les plus touchées sont: La province de Tiznit, Chtouka Aït-Baha, Sidi Ifni, Taroudant. La chasse et les battues sont les moyens les plus utilisés pour réguler la prolifération de cet animal. La Direction Régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte contre la Désertification du Sud-Ouest à Agadir vient de lancer un appel d’offres pour la définition des points noirs et l’élaboration d’un plan de gestion visant la maîtrise des effectifs du sanglier. Cette mesure devrait prendre effet dans sept mois.

Plus de 80% battues sont organisées, chaque année, par les amodiataires du droit de chasse et sous forme de battues administratives.

Regardez aussi

ANDZOA-alloue-48,3-MDH-pour-arganiers-et-les-plantes-aromatiques-médicinales

L’ANDZOA alloue 48,3 MDH pour l’arganier et les plantes aromatiques et médicinales

Le projet Dared consiste en la plantation de l’arganier sur les terrains privés et concerne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *