Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’OCP va émettre un emprunt obligatoire de 5 MMDH
image_not_found

L’OCP va émettre un emprunt obligatoire de 5 MMDH

L’OCP va lancer un emprunt obligataire de 5 MMDH pour répondre aux besoins de son programme d’investissement. 

Le 29 Novembre 2016, l’AMMC a publié une note d’information qui stipule que l’OCP envisage d’émettre un emprunt obligataire national d’un montant de 5 MMDH, sous la forme d’obligations subordonnées perpétuelles avec des dates de rachat prédéterminées et marquées par une augmentation de la prime de risque à chaque date de rachat.

Cette opération a pour objectif de répondre aux besoins du programme d’investissement de l’OCP. De 2008 à 2025, ce programme devrait porter sur un investissement minimum de 200 MMDH. Ce recours s’inscrit dans une stratégie qui vise à optimiser l’accès au marché des capitaux et diversifier les sources de financement.

Ce programme d’investissement vise avant tout à affronter la croissance de la demande et à renforcer la position de leader de l’OCP sur l’ensemble de la chaîne de valeur, par le doublement de sa capacité minière et le triplement de sa capacité de transformation chimique.

Le Groupe procède actuellement à l’augmentation de ses capacités de production d’engrais et d’acide phosphorique à Jorf Lasfar via la construction de 4 unités de production d’engrais intégrées, d’une capacité d’un M de tonnes chacune. Les deux premières unités sont opérationnelles et les deux autres seront mises en service d’ici fin 2017.

Par ailleurs, des unités de production intégrées d’une capacité de 1 million de tonnes chacune sont prévues à Laâyoune d’ici 2020 et à Safi d’ici 2025. La plateforme de Jorf Lasfar pourra accueillir jusqu’à six unités supplémentaires d’ici 2025, en fonction de l’évolution des conditions de marché à cet horizon. En effet, l’OCP a également entrepris d’étendre ses installations portuaires à Jorf Lasfar et d’accroître ses capacités de stockage.

Le Groupe souhaite que sa capacité de production annuelle de roche passe de 34 M de tonnes en 2015, à 46,7 M de tonnes en 2020, puis à 57,4 M de tonnes en 2025. Quant à la capacité de production d’acide phosphorique, elle passera de 5,7 M de tonnes P2O5 en 2015, à 7,8 M de tonnes P2O5 en 2020, puis à 10,6 M de tonnes P2O5 en 2025. Enfin, la capacité de production d’engrais passera de 8,5 M de tonnes en 2015, à 14 M de tonnes en 2020, puis à 21,3 M de tonnes en 2025.

Sur la période 2016-2025, l’enveloppe de l’investissement est de l’ordre de 151,6 MMDH. Le montant total des investissements réalisés au titre des quatre dernières années par le Groupe OCP s’élève à 46,8 MMDH.

 

Regardez aussi

Crédit Agricole Maroc fonds soutien agriculture

Le Crédit Agricole du Maroc organise des rencontres avec l’interprofession

Le Crédit Agricole du Maroc organise des rencontres avec l’interprofession sous la houlette de Tariq …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *