Accueil / Actu Entreprises / L’INRA partenaire notoire du processus de promotion du secteur des oléagineux
Dr Abdelghani Nabloussi, Amélioration génétique des oléagineux annuels, Coordinateur de l’UR.APCRG, INRA – CRRA Meknès
Dr Abdelghani Nabloussi, Amélioration génétique des oléagineux annuels, Coordinateur de l’UR.APCRG, INRA – CRRA Meknès - INRA

L’INRA partenaire notoire du processus de promotion du secteur des oléagineux

L’INRA partenaire notoire du processus de promotion du secteur des oléagineux.

Les oléagineux et les huiles végétales revêtent une grande importance à l’échelle mondiale, en se situant parmi les produits les plus échangés sur le marché international, avec une contribution de plus de 40% de la production commercialisée.

Au Maroc, le secteur des cultures oléagineuses se trouve en difficulté malgré le grand potentiel en matière de superficie et de productivité, en plus de son importance notable dans le profil des produits de base et pour la sécurité alimentaire du pays. En effet, les cultures oléagineuses sont adaptées aux conditions pédoclimatiques de plusieurs régions et zones au niveau du Maroc et trouvent toute leur place dans le système cultural à base de céréales, en jouant un rôle très important dans la rotation avec les céréales et les légumineuses. Malheureusement, depuis 1996, ce secteur a connu un déclin significatif qui s’est amorcé avec l’arrêt du prix minimum garanti et s’est poursuivi avec les réformes du marché intérieur et les programmes de libéralisation des échanges entrepris par le gouvernement dans les années 2000. Le plus marquant étant la signature de l’accord bilatéral de libre-échange avec les États-Unis en 2006.

En revanche, dans le cadre des différentes politiques agricoles nationales qui se sont succédées, les oléagineux ont été toujours considérés parmi les filières de production prioritaires et certaines stratégies et actions ont été mises au point pour promouvoir ce secteur. En 2013, dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), le gouvernement a lancé un programme important pour la relance de la filière oléagineuse, concrétisé par la signature d’un contrat programme (CP) avec la fédération interprofessionnelle des cultures oléagineuses (FOLEA) pour la période 2013-2020. Ce programme comporte des actions et mesures globales et cohérentes touchant toute la chaîne de valeur de la filière oléagineuse. L’objectif est de définir un cadre de référence pour la relance et le développement de la filière oléagineuse impliquant l’ensemble des partenaires qui y interviennent. La nouvelle stratégie agricole “Génération Green (GG) 2020-2030”, vise à consolider les acquis du PMV en matière de développement de la filière oléagineuse et, surtout, à surmonter les handicaps et les difficultés ayant empêché d’atteindre les objectifs du CP du PMV 2013-2020. Le nouveau CP du GG 2020-2030 a été décliné en trois principaux axes : extension des superficies et amélioration des rendements, soutien des prix de production et mise en place d’une nouvelle génération d’organisation professionnelle.

Concernant l’extension des superficies et amélioration des rendements, le CP vise, à l’horizon 2030, le passage d’une superficie de 32.500 ha en 2019 à 70.000 ha, d’un rendement de 12 à 18 q/ha et d’une production en huile de 38.000 à 126.000 t. Ceci représente un passage d’une couverture de 2% en 2019 à 10% en 2030. Parmi les actions clés à entreprendre pour réaliser ces objectifs il y a le renforcement des programmes de recherche.

Dans ce sens, il importe de rappeler que l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) a été toujours une partie prenante dans le processus de promotion et de développement du secteur des oléagineux, en accompagnement des différentes stratégies et politiques agricoles adoptées et mises en œuvre par le Ministère de l’Agriculture. Les principales missions et actions se résument au niveau de la diversification des cultures oléagineuses mises en recherche-expérimentation, le développement de variétés améliorées et la mise au point des techniques culturales appropriées répondant aux principes de développement durable et de protection de l’environnement. En outre, et au regard du contexte national particulièrement impacté par les conséquences accrues du changement climatique, l’INRA a lancé, dès son Programme de Recherche à Moyen Terme (PRMT) 2017-2020, un programme de recherche intégré sur les oléagineuses visant la tolérance et l’adaptation de ces cultures aux différentes conditions de stress abiotique, notamment hydrique et thermique.

INRA

Regardez aussi

INRA-Syngenta: Maximiser le potentiel de vos semis !

L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA-Maroc) et Syngenta Maroc s’allient en signant un partenariat …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *