Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’Initiative Triple A: « Adaptation de l’Agriculture Africaine »
L’Initiative Triple A: « Adaptation de l’Agriculture Africaine »

L’Initiative Triple A: « Adaptation de l’Agriculture Africaine »

L’initiative Triple A: « Adaptation de l’Agriculture Africaine ».

Lancée à l’occasion de la COP22, l’initiative Triple A : « Adaptation de l’Agriculture Africaine », vise à réduire la vulnérabilité de l’Afrique et de son agriculture aux changements climatiques.

L’ « Adaptation de l’Agriculture Africaine », aussi appelée Triple A, promeut et favorise la mise en place de projets concrets pour améliorer la gestion des sols, la maîtrise de l’eau agricole, la gestion des risques climatiques et les capacités et solutions de financement. L’Adaptation de l’Agriculture Africaine est l’une des priorités de la présidence marocaine pour la COP22. Elle bénéficie du soutien de 25 pays africains, de la CCNUCC et de la FAO.

L’initiative constitue non seulement une réponse clé aux changements climatiques, mais également à l’insécurité alimentaire. Elle a pour objectif de mettre l’Adaptation de l’Agriculture Africaine au cœur des débats et des négociations climatiques. Dans son volet solutions, elle vise aussi à contribuer au déploiement de projets agricoles concrets.

A l’occasion de la Fête du Trône, Sa Majesté le roi Mohammed VI s’est exprimé sur les ambitions de l’initiative Triple A. «Sensible à la vulnérabilité du secteur agricole, et conscient de son importance vitale, le Maroc se mobilise pour la réalisation de l’initiative «Adaptation de l’Agriculture Africaine» ou “Triple A”. Ce dispositif innovant favorise l’adoption et le financement de solutions, destinées à la productivité et à la sécurité alimentaire». Il a également ajouté que le projet vise à animer « un réseau africain d’expertise climatique, à partir du Centre de compétences en changements climatiques installé au Maroc», indique La Vie Eco.

L’initiative vise à solutionner deux défis majeurs que rencontre l’agriculture africaine : la gestion des sols et les ressources en eau.

Le volet « gestion des sols » est divisé en trois champs d’action : la fertilité des sols et la fertilisation des cultures ; l’arboriculture, l’agro-foresterie et les innovations agro-écologiques et la séquestration du carbone. L’initiative Triple A étudie plusieurs pistes d’amélioration :

  • la réduction du travail mécanique du sol,
  • le paillage des sols par un mulch de matière organique riche en carbone,
  • la rotation des cultures, les associations culturales et les cultures intercalaires,
  • le compostage,
  • la micro-agriculture bio-intensive,
  • la mise en jachère,
  • le développement durable des zones oasiennes et agro-pastorales.

Selon LesEco.ma, l’initiative Triple A travaille autour de cinq points pour la maîtrise des eaux d’irrigation:

  • la mobilisation du potentiel hydrique : réhabilitation des ouvrages existants, optimisation de leurs capacités et construction de nouveaux ouvrages,
  • le développement volontariste de l’irrigation complémentaire entre l’irrigation à grande échelle par l’aménagement des grandes plaines, l’agriculture de bas-fonds et de décrue, et la petite irrigation villageoise et l’irrigation individuelle,
  • la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) notamment pour la gestion des eaux transfrontalières,
  • la modernisation et la promotion des systèmes d’irrigation et de production plus économes en eau et plus productifs,
  • l’accompagnement volontariste du développement de l’irrigation par le renforcement des capacités.

Regardez aussi

La production mondiale de pêches et de nectarines diminuera

La production mondiale de pêches et de nectarines diminuera en 2020/2021

La production mondiale de pêches et de nectarines diminuera en 2020/2021. La production mondiale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *