AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Horticulture : les Pays-Bas comptent augmenter les importations marocaines
La-Russie-prévoit-une-récolte-record-de-légumes-de-serre-en-2020
Serre - photo :DR

Horticulture : les Pays-Bas comptent augmenter les importations marocaines

Les Pays-Bas prospectent les voies de solutions alternatives pour remédier aux effets négatifs de la crise énergétique sur l’horticulture hollandaise en serre.

Impactée par la crise énergétique, la culture en serre des Pays-Bas fait face à plusieurs contraintes. Aujourd’hui, la Hollande déclare son intention d’augmenter ses importations de légumes de serre en provenance d’Espagne et du Maroc.

L’horticulture hollandaise en serre est très dépendante des prix de l’énergie, avec tout leur impact sur la rentabilité des entreprises agricoles locales, nous rapporte L’Opinion. Interrogé par les députés néerlandais, le Ministre des affaires économiques et de l’action pour le climat, Rob Jetten, a dit prospecter les voies de solutions alternatives pour remédier aux effets négatifs de la crise énergétique sur l’horticulture hollandaise en serre. En effet, les horticulteurs néerlandais ont été fortement impactés en 2022 par les prix d’achat du gaz naturel et de l’électricité, en forte hausse depuis le déclenchement du conflit russo-ukrainien. Sans doute, « les effets de la crise énergétique sur la position concurrentielle de l’horticulture sous serre néerlandaise ne sont pas sans équivoque. D’autres pays où l’horticulture sous serre est à forte intensité énergétique connaissent les mêmes problèmes que les Pays-Bas », affirme M. Jetten.

Par ailleurs, le Ministre indique, « qu’il n’est pas évident que l’augmentation des importations de légumes de serre en provenance d’Espagne ou du Maroc influe négativement sur les ambitions de son département en matière de durabilité ». La culture moins énergivore en Espagne et au Maroc doit être mise en balance avec le transport de ces produits vers les Pays-Bas. En parallèle, il s’avère que davantage d’approvisionnements espagnols et marocains sont nécessaires en hiver, sachant que les agriculteurs néerlandais produiront plus que d’habitude en été. D’après la même source, le Ministre a rappelé les meilleurs résultats obtenus généralement par l’horticulture sous serre néerlandaise, en matière d’utilisation de l’eau, et de lutte biologique contre les parasites.

Pour rappel, les Pays-Bas sont l’un des plus grands producteurs agricoles du monde, exportant chaque année pour 65 milliards d’euros de légumes, de fruits, de fleurs, de viande et de produits laitiers. Selon une étude de Wageningen Economic Research, en 2021, le revenu pour une entreprise horticole sous serre moyenne, aux Pays-Bas, est évalué à environ 250 000 €, soit plus de 2,6 millions de dirhams. Ceci représente plus de 50 000 € de revenu qu’en 2020 et plus de 45 000 € de plus que le revenu moyen de la période 2016-2020.

Partager

Regardez aussi

Ph : farmofthefuture

Superficies cultivées : Les agriculteurs américains sont de plus en plus grands

En 2023, les agriculteurs et éleveurs des États-Unis ont assuré plus de 500 millions d’acres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *