Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le Groupe OCP et l’élevage des dromadaires
image_not_found

Le Groupe OCP et l’élevage des dromadaires

Promouvoir l’élevage des dromadaires dans les régions du Sud “«Caravane agricole Phosboucraâ» par la Fondation Phosboucraâ et le Groupe OCP

La première édition de la «Caravane agricole Phosboucraâ» est lancée, elle est organisée par la Fondation Phosboucraâ et le Groupe OCP.  Cet évènement vise à promouvoir le développement de la filière dromadaire dans les régions du Sud. 600 éleveurs-agriculteurs de l’élevage camelin sont concernés et ce, au niveau des trois régions du Sud  : Guelmim oued Noun, Laâyoune-Saguia Al Hamra et Dakhla-Oued Eddahab.

Fondation Phosboucraâ

Créée en mai 2014, dans le but de soutenir le développement socio-économique des trois régions sahariennes, la Fondation Phosboucraâ, porte aussi les engagements sociaux et sociétaux du Groupe OCP. La Fondation Phosboucraâ bénéficie du soutien du Groupe OCP qui lui assure en totalité son budget.

5 volets fondamentaux représentent les principales actions de la fondation, à savoir le développement agricole, le développement social, culture & sport, l’environnement et la redynamisation du territoire. Ainsi, la Fondation Phosboucraâ souhaite initier, accompagner, et financer divers projets de développement, et ce, dans le but de pérenniser des actions de solidarité au profit des populations les plus vulnérables des trois régions du Sud.

La filière dromadaire

Au niveau des provinces du sud, la filière dromadaire joue un rôle socio-économique important. 70% des populations des régions concernées vivent directement ou indirectement de la filière dromadaire et disposent de revenus directement issus de cette filière. La Fondation Phosboucraâ de Phosboucraâ S.A, filiale du Groupe OCP, lance donc et pour la première fois cette «Caravane agricole de Phosboucraâ» dont l’objectif est bien de développer la filière dromadaire.

La Caravane Agricole de Phosboucraâ

La caravane agricole visite depuis déjà le 17 octobre les régions qui sont ciblées, soit Laâyoune, Guelmin et Dakhla et cette visite va se poursuivre jusqu’au 1er novembre 2015. La caravane et tous les experts qui l’accompagnent vont donc à la rencontre des éleveurs (600 environ). Il convient d’accompagner ces éleveurs aux bonnes pratiques d’élevage. La caravane cible également la vaccination de 100 000 dromadaires dans les trois régions. 70% du cheptel de Laâyoune a déjà été vacciné.

Pour Hajbouha Zoubeir, Vice-présidente de la Fondation Phosboucraâ , “cette caravane est mise en place pour contribuer à la promotion de la conduite rationnelle des élevages camelins et l’amélioration de leurs performances par une meilleure maîtrise des volets génétiques, alimentation, santé, valorisation et commercialisation».

Le cheptel des régions est estimé à 160000 dromadaires, des possibilités d’accroissements de production sont possibles, comme la production de lait, si l’alimentation animale est améliorée, ce sont donc les objectifs de la Fondation, agir sur plusieurs volets : la santé (vaccination), l’alimentation (aménagements agricoles pilotes, production d’ensilage), la vulgarisation et le transfert de technologies, la diffusion des bonnes pratiques.

Regardez aussi

Loukkos : des mesures pour étendre la superficie des cultures sucrières

Loukkos : des mesures pour étendre la superficie des cultures sucrières

La DRA envisage d’augmenter la superficie réservée aux cultures sucrières dans le bassin de Loukkos. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *