Accueil / Actualités / Actu Maroc / Gestion durable de l’eau au cœur de la 1ère édition du « Business Dialog »
image_not_found

Gestion durable de l’eau au cœur de la 1ère édition du « Business Dialog »

La gestion durable de l’eau au cœur de la 1ère édition du « Business Dialog » de COALMA à Marrakech.

« Risques naturels et ressource en eau: Quelle gestion durable dans un contexte de changement climatique ? » est le thème de la 1ère édition du « Business Dialog » de la Coalition Marocaine pour l’Eau « COALMA », dont les travaux ont été officiellement ouverts, vendredi à Marrakech, au Musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc.

Organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le « Business Dialog 2019 » se veut un espace privilégié pour partager des réflexions et des retours d’expérience entre parties prenantes sur la thématique retenue, et élaborer des recommandations partagées par les participants, permettant d’apporter une contribution significative, tant au niveau des réponses aux engagements pris par le Royaume qu’au niveau de la gouvernance de cet enjeu au Maroc.

Plus spécifiquement, ce conclave devra permettre de sensibiliser les participants aux enjeux liés à la gestion des risques pour la ressource en eau, dans le cadre des différents référentiels applicables à cet enjeu: objectif de développement durable à l’échelle africaine, stratégie nationale de développement durable et sa déclinaison territoriale et sectorielle dans le Royaume.

Il permettra aussi d’identifier le rôle, les responsabilités et les moyens des différents acteurs de la gestion des risques naturels liés à la ressource en eau, et notamment ceux du secteur privé dans une optique de partenariat public-privé renforcé, ainsi que de souligner l’importance d’une approche globale de la gestion des risques naturels incluant une gouvernance inclusive de cet enjeu et un renforcement des capacités des différents acteurs de la question -y compris en termes de citoyenneté active.

Plus de 200 représentants des parties prenantes du domaine seront réunis lors de ces deux journées (25 et 26 avril) de « Business Dialog » : institutionnels de haut niveau nationaux, représentants d’organisations internationales, agences de coopération opérant dans ce domaine, entreprises et industriels, coalitions d’acteurs, organismes internationaux, institutions financières, assurances, universitaires, experts et associations partenaires.

Par ailleurs, cette édition a été l’occasion de réunir plus de 25 intervenants et membres du Comité scientifique en présence de participants externes, avec pour objectif d’amender la déclaration initiale de COALMA, contribuer à son plan d’actions et de préparer les messages clés pour le « livre blanc » et des recommandations pour le colloque.

Deux temps forts marquent cette première édition, en l’occurrence un espace de réflexion partagée de type plénière permettant de poser les enjeux de la thématique: « La gestion des risques naturels liée à l’eau, opportunité de développement dans le cadre d’une gouvernance inclusive », « Quelles solutions pour faire face aux impacts des changements climatiques sur l’eau? », « Quelles stratégies à adopter pour faire face aux risques naturels liés à l’eau et au changement climatique? », ainsi que des ateliers thématiques ayant pour objectifs d’identifier des recommandations qui seront soumises aux décideurs à l’issue du Business Dialog: « Quelle coordination et planification de la gestion des risques naturels? », « Quels mécanismes de financements pour prévenir et accompagner la gestion des risques naturels? », et « Quels outils de sensibilisation et de renforcement des capacités des acteurs concernés? ».

Initiés en 2015 dans le cadre de la préparation de la COP21, les « Business Dialog » consistent en des réunions de haut niveau entre représentants du secteur privé et membres du gouvernement, ayant pour but d’encourager la discussion sur les potentiels engagements proposés par le secteur privé lors des prochaines COPs.

L’objectif est notamment d’accélérer le développement de technologies vertes pour promouvoir la nouvelle économie, favorisant tant l’atténuation que l’adaptation au changement climatique.

A signaler que la Coalition Marocaine pour l’Eau « COALMA » est une association à but non lucratif de droit marocain, qui se définit comme un espace fédérateur, de synergie, d’échange et de partage entre les acteurs publics et privés de l’eau, destiné à contribuer à pérenniser durablement les ressources en eau et à valoriser l’expertise marocaine.

Il s’agit d’une force de proposition auprès des parties prenantes pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) et un acteur œuvrant à préserver et à valoriser durablement les ressources en eau et à les utiliser d’une manière responsable.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *