Accueil / Actualités / FAO : Prévision d’une forte croissance du commerce de fruits tropicaux
image_not_found

FAO : Prévision d’une forte croissance du commerce de fruits tropicaux

L’amélioration des liaisons et de la technologie du transport international affecte également la croissance du commerce.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a prédit une forte croissance du commerce mondial des fruits tropicaux en raison d’une demande accrue pour les produits tels que les mangues et les avocats qui profiterait à l’Amérique latine et aux Caraïbes, ses principaux exportateurs, indique freshplaza.fr.

La FAO annonce que la production et le commerce mondial des fruits tropicaux (mangues, ananas, avocats et papayes) devront augmenter compte tenu de la hausse des revenus et de la modification des préférences des consommateurs sur de nombreux marchés.

« L’amélioration des liaisons et de la technologie du transport international stimule également la croissance », selon un rapport publié à Santiago, où se trouve le siège régional de la FAO.

Néanmoins, l’organisation met en garde contre « les effets du changement climatique et les conditions climatiques extrêmes et préjudiciables qui menacent le potentiel de production de la région, en particulier dans les Caraïbes » où les petits Etats sont vulnérables à la destruction causée par les tempêtes tropicales.

L’agence a également mis l’accent sur l’augmentation du nombre de parasites et maladies qui affectent les plantes, principalement dans les systèmes de production de bananes et d’ananas.

25 % de la production mondiale de bananes et de fruits tropicaux est originaire d’Amérique latine et des Caraïbes, avec une production moyenne annuelle d’environ 54 millions de tonnes.

Les exportations de bananes et des autres fruits tropicaux dans la région atteignent environ 11 milliards de dollars US pour la période 2016-2018, les bananes et les avocats arrivant en tête de la liste.

Finalement, la FAO a aussi affirmé que la croissance du commerce a un impact sur le développement et qu’il serait donc nécessaire de travailler à la prise en compte équitable des petits producteurs ainsi qu’à l’égalité des salaires pour les employés de ces industries.

Regardez aussi

Corse : les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines

Corse : les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines

Les saisonniers marocains sauvent la récolte de clémentines de la Corse. L’arrivée des saisonniers marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *