Accueil / Actualités / Espagne : Premier importateur des fruits marocains, second des maraîchages

Espagne : Premier importateur des fruits marocains, second des maraîchages

En cinq années, les exportations marocaines de fruits et légumes en direction du voisin ibérique ont presque doublé.

Au cours des cinq dernières années, les exportations de fruits vers l’Espagne sont passées de 85,01 millions d’euros en 2014 à 306,6 millions d’euros en 2018, dominées par les fraises et d’autres fruits rouges, les melons et les pastèques. Pour les légumes, l’Espagne est le premier client du Maroc pour le poivron.

L’évolution des exportations marocaines de fruits et légumes au cours des cinq dernières années a fait de l’Espagne le premier client du royaume pour les fruits et le second pour les légumes, où seule la France le devance par l’achat de tomates, selon les données d’Hortoinfo établies par la Division de statistique des Nations Unies (ONU), COMTRADE.

Entre 2014 et 2018, la valeur des exportations marocaines de fruits et légumes en direction du voisin ibérique a presque doublé, passant de 1174,67 millions d’euros 2014 à 2 079,38 millions en 2018.

Les fruits

Les exportations marocaines de fruits sont passées de 523,94 millions d’euros en 2014 à 1000,25 millions en 2018.

En 2018, la valeur des importations espagnoles de fruits en provenance du Maroc, a atteint 306,66 millions d’euros (85,01 en 2014), principalement grâce aux fruits rouges avec 176,86 millions d’euros et aux pastèques avec 48 millions d’euros.

La France était le 2ème client du royaume en 2018, pour l’importation de fruits, avec une valeur de 192,26 millions d’euros (91,66 en 2014). Les importations françaises en provenance du Maroc étaient dominées par les agrumes avec 56,15 millions d’euros, les melons avec 43 millions d’euros, ensuite les fruits rouges avec 31,56 millions d’euros et enfin les pastèques avec 30,74 millions d’euros.

La Russie est également un client important, ses importations de fruits en provenance du royaume sont passées de 92,52 millions d’euros en 2014 à 115,91 millions d’euros en 2018, dédiées presque entièrement à l’achat d’agrumes.

Les maraîchages

Les exportations maraîchères marocaines ont bondi de 65,83% au cours des cinq dernières années, passant de 650,73 millions d’euros en 2014 à 1079,13 millions d’euros en 2018.

La France reste la principale destination des légumes marocains, dominés par la tomate. La moitié de la valeur des tomates exportées par le Maroc en 2018 correspond à celle achetée par la France avec 536,6 millions d’euros, contre 342,88 millions en 2014.

Les importations maraîchères espagnoles ont atteint 242,57 millions d’euros en 2018 (108,66 en 2014), dont 118,41 millions pour les haricots verts, 50,26 millions pour le poivron et 39,52 millions d’euros pour l’achat de tomates.

La Russie occupe désormais la troisième place en importance dans l’achat de légumes marocains, devançant les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Ses achats de légumes divers représentaient une valeur de 28,24 millions d’euros en 2014. Ce chiffre a augmenté en 2018 pour atteindre 84,09 millions d’euros dominé par la tomate avec une valeur de 80,83 millions d’euros.

Regardez aussi

Tiznit : Session de formation pour la protection de l’arganier

Session de formation à Tiznit pour protéger l’arganier. La première session de formation en matière …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *