Accueil / Professionnels / Dossier France: Investissements nécessaires pour l’agriculture française
image_not_found

Dossier France: Investissements nécessaires pour l’agriculture française

3 Mds d’Euros estimés pour combler les investissements nécessaires pour l’agriculture française

Afin de combler les besoins et les investissements de l’agriculture française, le  président de la FNSEA estime à trois milliards d’euros les besoins.
Cette somme permettrait, et sur trois ans environ, au secteur agricole en France, de pouvoir retrouver de la compétitivité face aux concurrents Européens.

Prévisions FNSEA

C’est lors d’une interview donnée au “Journal du dimanche” par le président de la FNSEA que celui-ci faisait clairement savoir que le secteur agricole en France avait besoin de trois milliards d’euros pour pouvoir retrouver en Europe et pour l’avenir, toute sa compétitivité.

C’est sur trois ans et selon la somme estimée, que les investissements nécessaires permettront au secteur de l’agriculture en France de récupérer le retard actuel en Europe…

Au regard des dernières actualités dans le secteur et au regard des prévisions à faire,  Xavier Beulin à la veille d’une rencontre avec le chef de l’Etat François Hollande, le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, mettait l’accent sur la nécessité pour l’agriculture française d’avoir une vision d’avenir sur les quinze prochaines années.

Améliorations à envisager

Toujours selon Xavier Beulin, les mesures préventives concerneraient la modernisation des bâtiments, l’automatisation des abattoirs, et l’organisation des regroupements d’exploitations, et ce, en vue d’une meilleure production.

Pour ces besoins, et sur trois ans, il faut donc prévoir l’investissement de trois milliards d’euros. A ce prix, la France pourra alors, et dans les cinq ans à venir, rattraper l’Allemagne.
Par ailleurs, et concernant l’embargo Russe actuel relatif à la crise du lait, la commission européenne doit absolument accepter d’acheter du lait en poudre pour le stocker à un prix de 29 dirhams le litre contre 24 dirhams actuellement.

A la demande de la France, la crise agricole donne lieu à un conseil européen extraordinaire des ministres de l’Agriculture qui se déroulera le 7 septembre prochain. Avant cela, une table ronde avec une cinquantaine de représentants de la filière française du porc aura lieu jeudi à Paris.

Enfin, pour le Président de la FNSEA, la question de l’embargo russe, est cruciale. L’agriculture française comme d’autres sont pénalisées pour des raisons diplomatiques et cela est inadmissible et surtout injuste.

Le président de la FNSEA rajoute que si Moscou levait ses restrictions, ce serait alors 300.000 porcs qui pourraient partir vers l’Est et ce, dès la première année…Il faut donc que les négociations s’engagent…

Le secteur Agricole en France

Une crise sévère touche le secteur agricole en France, un plan d’urgence est donc lancé depuis le mois de juillet pour venir en aide à ce secteur. Ce sont donc 600 millions d’euros qui ont été débloqués afin de palier à la crise des prix et aux endettements des agriculteurs et exploitations en France.

Même le numéro un des syndicats agricoles français propose “un moratoire d’un an” relatif aux normes environnementales, en insistant sur tous les aléas de l’agriculture pour lesquels le pays doit réapprendre à s’adapter et notamment en matière de règles fiscales.

Les dépôts de bilan font rages, et ce sont près de 10% des élevages (22 et 25.000 établissements) qui sont touchés selon les données du ministère de l’Agriculture.

Afin de combler l’écart des prix face aux concurrents Européens, et outre les mesures d’allègement de charges fiscales, les éleveurs demandent carrément une réforme structurelle de l’agriculture française.

Pour Xavier Beulin, la filière peut investir et elle est prête à le faire. Pour cela,  les aides doivent se concentrer sur la modernisation des infrastructures.

Regardez aussi

image_not_found

Promouvoir le “Made In Maroc” en B to B

La première édition du Forum “B to B meetings Made in Morocco” a été lancée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *