Accueil / Actualités / Don japonais pour la recherche en aquaculture à Tétouan
image_not_found

Don japonais pour la recherche en aquaculture à Tétouan

Don japonais pour la recherche en aquaculture à Tétouan

Un accord de don de 100 millions de dirhams a été signé, ce mardi 16 juin à Rabat, entre l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime pour la construction d’un centre de recherche et de technologie conchylicoles dans la baie d’Amsa.

L’accord a été signé par le représentant de la JICA au Maroc, Koichi Shoji, et le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, en présence de l’ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokawa. Dans une allocution, M. Shoji a indiqué que ce projet vise à promouvoir la recherche en aquaculture de mollusques, y compris la production de plants de fruits de mer. Il s’inscrit en droite ligne de la stratégie du royaume pour développer l’aquaculture et l’industrie de la pêche à travers, notamment, le renforcement des capacités de l’Institut national de recherche halieutique (INRH).

S’étalant sur une superficie de 7.000m2, dont 5.000m2 seront construits, le nouveau centre comprendra notamment des laboratoires, un centre de formation, un château d’eau, une ferme aquacole au large de la baie et un bloc administratif. Le centre aura ainsi vocation de promouvoir la recherche et la formation en matière de nouvelles technologies en conchyliculture, tout en respectant l’environnement marin de la région, a indiqué le représentant de la JICA au Maroc. Ce dernier a encore précisé que le soutien japonais comprend également le suivi et l’octroi du matériel nécessaire à la recherche technologique sur l’aquaculture.

S’exprimant à cette occasion, M. Akhannouch a affirmé que ce projet constitue un nouveau jalon dans la coopération maroco-japonaise dans le domaine de la pêche maritime, ajoutant que ce centre vient répondre aux besoins en matière de recherche et de formation technique en aquaculture. Tout en se félicitant de l’excellence des relations d’amitié et de respect mutuel entre le Maroc et le Japon qui ont fêté le 30ème anniversaire de leur coopération halieutique lors de la dernière édition du salon Halieutis à Agadir, le ministre a souligné que cette coopération ne cesse de se renforcer depuis la signature de l’accord de pêche maritime entre les deux pays en 1985.

 

AM avec Map

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *