AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Pour la fermeture de la décharge Médiouna qui pollue les sols

Pour la fermeture de la décharge Médiouna qui pollue les sols

Pétition pour la fermeture de la décharge Médiouna qui pollue les sols.

Plusieurs associations se sont regroupées dans le but de manifester pour la fermeture de la décharge Médiouna qui pollue les sols et les nappes phréatiques.

Onze associations se sont regroupées dans le but de manifester contre la décharge sauvage de Médiouna. Cette dernière, qui aurait dû fermer en 2010, continue d’amasser des tonnes de déchets. Elle engendre de nombreux problèmes de pollutions à Médiouna mais aussi dans les zones voisines comme Ain Chock, Ville Vert Bouskoura, etc. Les habitants souffrent de la toxicité de l’air, des nappes phréatiques, dégradation des terres agricoles, affaiblissement et maladie du cheptel et de la végétation…

Les associations ont lancé une pétition pour la fermeture du site. Celle-ci récolte déjà 2000 signatures. Rappelons que la commune de Casablanca a acheté un terrain de 35 ha dans le but d’y construire un casier d’enfouissement  aux normes internationales c’est-à-dire que les parois du casier creusé dans le sol seront recouvertes « d’une membrane imperméable, empêchant le passage du lixiviat et d’autres fluides toxiques dans la nappe phréatique ».

Mais les associations soulèvent un autre point : ce casier résoudra le problème temporairement, environ 5 ans, puis il sera saturé et il faudra trouver de nouvelles solutions.

Partager

Regardez aussi

Rencontre organisée, mardi (12/07/16) à Rabat, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLD) sous le thème "Les coopératives forestières, un cadre adéquat pour faire face aux effets des changements climatiques", à l’occasion de la journée internationale des coopératives.

Béni Mellal célèbre la Journée Internationale des Coopératives

Le jeudi, Béni Mellal a vibré au rythme de la Journée internationale des coopératives, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *