Accueil / Actualités / Actu Maroc / Dakhla : La quatrième Foire agricole internationale, du 4 au 6 octobre
Des formations agricoles organisées dans la région de Dakhla

Dakhla : La quatrième Foire agricole internationale, du 4 au 6 octobre

La Foire agricole internationale de Dakhla promeut les coopératives agricoles.

La quatrième édition de la foire agricole internationale de Dakhla (FAID) se tiendra, du 4 au 6 octobre, à l’initiative de la Chambre d’agriculture de Dakhla, en partenariat avec le ministère de l’agriculture et le Conseil de la région. 

La Foire agricole internationale de Dakhla (FAID) ouvrira ses portes, le 4 octobre, au grand public sous le signe: « L’agriculture, levier pour l’emploi des jeunes et le développement du monde rural ».

Initiée par la Chambre d’agriculture de Dakhla, en partenariat avec le ministère de l’agriculture et le Conseil de la région, cette manifestation sera organisée sous forme de pôles dont ceux dédiés aux entreprises d’agro-fournitures, à l’élevage et aux produits de terroir.

Au programme de cet événement, figurent des rencontres B to B, des ateliers de travail, des conférences thématiques, une exposition des produits agricoles de la région ainsi que le bilan du Plan Maroc Vert à l’échelle régionale.

Ahmed Baba Ammar, président de la Chambre d’agriculture de Dakhla-Oued Eddahab, explique à lavieeco.com : «La FAID est un moment fort pour la Chambre agricole de Dakhla Oued-Eddahab. Elle rassemble une cinquantaine de coopératives, une trentaine d’entreprises nationales et internationales mais aussi des professionnels, des décideurs et des chercheurs de tous les horizons. C’est également l’occasion pour les familles de découvrir l’agriculture sous toutes ses formes et dans toute sa splendeur grâce à une programmation attractive».

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *