Accueil / Actu Entreprises / Cosumar ne connait pas la crise
Cosumar ne connait pas la crise
Le géant sucrier Cosumar ne connait pas la crise - photo:DR

Cosumar ne connait pas la crise

Bonnes performances pour le géant sucrier Cosumar.

Depuis son lancement dans l’export en 2013, Cosumar affiche de bonnes performances. Son chiffre d’affaires est en hausse de 15,3%, sur fond de baisse du prix du fuel.

Cosumar a atteint en 2015 un traitement dépassant le million de tonnes de betterave, ce qui a permis une production record de sucre blanc. Au terme de l’exercice 2015, le chiffre d’affaires du Groupe s’est élevé à 6,9 milliards de dirhams, en hausse de 15,3%, rapportent des médias nationaux.

Le Groupe a profité de la chute du prix du fuel pour augmenter son résultat d’exploitation de 8,75% à 1,4 milliard de DH. La réduction de la facture énergétique a ainsi permis à Cosumar de réaliser des économies assez importantes.

Cependant, malgré les bonnes performances opérationnelles, le résultat net du groupe est resté pratiquement au même niveau que l’année dernière, soit à 642 millions de dirhams. Une situation expliquée par l’effet d’un produit de cession exceptionnel, lors de l’exercice précédent.

Les prévisions pour 2016 sont en vert : une bonne production de betterave est attendue après les dernières pluies  qui ont assuré un niveau de remplissage des barrages laissant espérer une bonne campagne de production et d’exportation 2015/2016.

Rappelons que la filière sucrière a engagé un plan de mise à niveau pour un investissement consenti de plus de 5,5 milliards de dirhams. Cet investissement a porté sur l’augmentation des capacités de traitement des sucreries à 5 millions de tonnes par an pour accompagner l’évolution de la production agricole, la modernisation des sucreries et de la raffinerie, la réduction drastique de la consommation énergétique et enfin la modernisation du conditionnement par l’automatisation intégrale du pain de sucre.

Le Maroc se positionne en leader en Afrique dans la filière sucrière avec 1,2 million de tonnes par an de consommation de sucre au Maroc pour 36 kg consommés par habitant/an. 80 000 agriculteurs sont engagés dans le secteur sucrier pour une production sur 80 000 hectares de plantes sucrières.

Regardez aussi

OCP : Les transactions de phosphates résistent au Covid-19

OCP : Les transactions de phosphates résistent au Covid-19

Le chiffre d’affaires de l’OCP a atteint 27,4 milliards de dirhams au premier trimestre. Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *