×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mercredi 10 août 2022
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Casablanca-Settat : Roadshow sur l’agrégation agricole
Casablanca-Settat: Roadshow sur l’agrégation agricole nouvelle génération dans la région.
Agrégation agricole - Ph : MAP

Casablanca-Settat : Roadshow sur l’agrégation agricole

Casablanca-Settat: Roadshow sur l’agrégation agricole nouvelle génération dans la région.

Un roadshow sur l’agrégation agricole nouvelle génération dans la région de Casablanca-Settat a été organisé, lundi à Casablanca, avec comme objectif de sensibiliser les différents acteurs et intervenants sur la nécessité de dynamiser le processus de mise en place des projets d’agrégation dans la région.

Organisée par l’Agence pour le Développement Agricole (ADA) en collaboration avec la direction régionale de l’Agriculture de Casablanca-Settat, cette réunion s’inscrit dans le cadre de la déclinaison des axes de la nouvelle stratégie “Génération Green 2020-2030” au niveau régional notamment l’agrégation agricole “nouvelle génération”.

La région de Casablanca-Settat qui comprend plus 1200 unités de valorisation drainant en plus de la production régionale, les productions agricoles des autres régions du royaume, s’est parfaitement intégrée dans cette nouvelle génération d’agrégation à travers la préparation et l’élaboration de plus de 16 projets d’agrégation qui touchent l’ensemble des filières agricoles.

Cette nouvelle stratégie est élaborée pour consolider les résultats positifs du secteur agricole acquis dans le cadre du Plan Maroc Vert et booster le nombre des projets d’agrégation.

A cette occasion, le directeur général de l’ADA, El Mahdi Arrifi a souligné que les réunions régionales interviennent dans un contexte spécial marqué par le lancement effectif de la stratégie Génération verte et des projets d’agrégation de nouvelle génération, notant que la promotion de l’agrégation agricole s’inscrit dans le cadre des mesures prises par le ministère de l’agriculture visant à développer et moderniser l’agriculture national notamment les deux fondements stratégiques de la Génération Green, en l’occurrence l’accord de la priorité à l’élément humain et la pérennisation du développement agricole.

Et de rappeler que l’agrégation agricole introduite par le Plan Maroc Vert est un modèle novateur de partenariat entre l’amont productif et l’aval commercial et industriel, expliquant qu’il permet d’un côté aux petits agriculteurs agrégés de tirer profit des techniques modernes de production, de financement et d’accès aux marchés intérieurs et extérieurs et de l’autre côté, les agrégateurs assurent l’approvisionnement de leurs unités agro-industrielles par des produits de qualité, avec une traçabilité garantie et ce, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.

Depuis le lancement du plan Maroc vert, le ministère a oeuvré à instaurer un cadre réglementaire et incitatif pour encourager les projets d’agrégation agricole et développer et améliorer de manière progressive cette approche sur la base de l’expérience sur le terrain et les acquis réalisés, a ajouté M. El Mahdi Arrifi, rappelant, à cet égard, les deux nouveaux arrêtés d’application de la loi 04-12 sur l’agrégation agricole.

Il a de même souligné que ces deux textes visent en plus de l’importante simplification et assouplissement des procédures, la révision des critères et des normes d’éligibilité et l’intégration de nouveaux modèles d’agrégation et de nouvelles filières, outre la mise en place d’un taux préférentiel pour les subventions octroyées au matériel d’élevage au même titre que pour l’aménagement hydro-agricole et le matériel agricole.

Pour sa part, le directeur régional de l’agriculture au niveau de la région Casablanca-Settat, Abderrahmane Naili a indiqué que cette rencontre entre dans le cadre de la poursuite des séries de réunions régionales sur l’agrégation, notant que l’objectif est de sensibiliser l’ensemble des acteurs et intervenants pour renforcer l’instauration de nouvelle génération de projets d’agrégation dans la région.

Il a saisi, cette occasion, pour mettre en valeur le potentiel dont regorge la région dans les domaines agricole et d’agroalimentaire, saluant les efforts déployés par l’ADA, les fédérations interprofessionnelles agricoles et tous les intervenants pour mobiliser le foncier agricole dans le cadre d’un partenariat public-privé et encadrer et organiser les producteurs.

M. Naili a relevé que la région de Casablanca-Settat est une locomotive de développement agricole au Maroc, notant que la région contribue à hauteur de 16 pc au PIB agricole national.

De son côté, le président de la chambre d’agriculture de la région, Abdelkader Kandil a salué les acquis réalisés grâce au Plan Maroc vert, relevant que ce plan stratégique a permis au secteur agricole de réaliser des résultats positifs au niveau des différentes chaines de valeur aussi bien en termes de la hausse de production que de la valeur ajoutée des différents produits agricoles.

Et de poursuivre que cette donne s’est illustré lors de la pandémie de coronavirus puisqu’au moment où nombre de pays ont connu des difficultés et même une rupture dans les chaines d’approvisionnement, le Maroc a su approvisionner son marché en grande quantité de tous les produits agricoles avec des prix appropriés, notant que cela traduit l’efficience des stratégies marocaines, impulsées par SM le Roi Mohammed VI.

Quant au secrétaire général de la Confédération Marocaine de l’Agriculture et du Développement rural (Comader), Mohamed Youssef Alaoui, il a souligné que les fédérations interprofessionnelles affiliées à la Comader sont convaincues que l’agrégation agricole est un cadre à même de simplifier et assouplir les procédures complexes liées au foncier et au financement, renforcer la valorisation des produits agricoles et faciliter leur commercialisation.

Et d’estimer que la présence des agriculteurs témoignent de l’adhésion et de la conviction de tous de l’importance de l’agrégation agricole nouvelle génération, notant que ce modèle est une démarche innovante pour regrouper les petits agriculteurs et les fédérations interprofessionnelles sur la base d’un partenariat gagnant-gagnant.

Selon lui, les fédérations interprofessionnelles agricoles sont disposées à accompagner la mise en œuvre de ce projet qui englobe toutes les chaînes de valeur agricoles tant animales que végétales, relevant que l’agrégation au niveau de la région contribuera au renforcement des chaines de production agricoles, ce qui permettra d’atteindre les objectifs de la génération verte notamment l’émergence et l’extension d’une classe moyenne agricole.

Cette réunion a été marquée par la présentation d’un film sur les avantages de l’agrégation agricole nouvelle génération qui a assoupli les conditions d’éligibilité au financement et s’est élargie à d’autres filières agricoles.

De même, un exposé sur le potentiel agricole de la région Casablanca-Settat a été présenté, lors de cette réunion marquée par la présence de plusieurs acteurs et intervenants dans le domaine agricole au niveau de la région.

La nouvelle génération de projets agrégation s’inscrit dans le cadre du premier fondement relatif à la priorisation de l’élément humain de la stratégie “Génération Green 2020-2030” à travers notamment l’essaimage de nouveaux modèles d’organisation, de coopératives agricoles et d’agrégation combinant offre de valeur économique et sociale.

Elle ambitionne aussi de propulser vers l’avant des projets d’agrégation innovants qui joueront le rôle de hubs régionaux et nationaux pour le transfert des nouvelles technologies aux agriculteurs.

MAP

Regardez aussi

Concurrence marché tomate Espagne capitule face au Maroc

Tomates : L’UE va moins produire et importer plus depuis l’étranger

Un rapport de la CE prévoit une baisse de la production et de la consommation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.