Accueil / Actualités / Actu Maroc / Campagne sucrière 2019-2020 : lancement dans de bonnes conditions, de l’opération de plantation de la canne et le semis de la betterave à sucre

Campagne sucrière 2019-2020 : lancement dans de bonnes conditions, de l’opération de plantation de la canne et le semis de la betterave à sucre

Campagne sucrière 2019-2020 : lancement dans de bonnes conditions, de l’opération de plantation de la  canne et le semis de la betterave à sucre.

Programme ambitieux des  cultures sucrières dans le Gharb

Les disponibilités en eau au niveau des principaux barrages de la région: barrages d’Alwahda (1765 M3; 50%), Idriss Premier (802 M3 ; 71%) et EL kansra (97 M3, 45%), ont permis de programmer des superficies importantes en cultures sucrières et en conformité avec celles définies dans le contrat programme. Les superficies programmées en betterave à sucre sont de 15000 ha et 3000 ha de nouvelles plantations de canne à sucre.

En outre, entre les 21 et 25 octobre dernier, le cumul des dernières pluies a atteint entre 30 et 70 mm dans les zones sucrières au niveau de la Région,

Bon démarrage de la campagne sucrière 2019-2020

Les plantations de canne à sucre ont démarré le 26/08/2019. Actuellement, 881 ha sont concernées; soit 30% du programme. La campagne de plantation ne s’arrêtera qu’une fois les températures tombent en dessous de 16°C.

Pour la betterave à sucre, l’opération du semis a commencé le 16/09/2019. Actuellement plus de 8800 ha  sont semées, soit environ 60% du programme prévisionnel.

Les niveaux enregistrés actuellement en termes de superficies plantées en canne à sucre et semées en betterave à sucre, ont été possibles grâce à l’irrigation.

L’ORMVAG  et les professionnels de la filière sucrière upgradent leur Partenariat

Le comité technique régional des cultures sucrières du Gharb tient ses réunions au niveau de l’ORMVA du Gharb d’une manière périodique pour la mise au point sur l’état d’avancement du programme et débattre les questions qui intéressent les producteurs.

En outre, plusieurs actions ont été entreprises dans le cadre des conventions de partenariat (ORMVAG, sucreries, association des producteurs…), signées entre l’ORMVAG et les sucreries de SURAC (Canne à sucre) et SUNABEL (Betterave à sucre). Ces actions visent l’encouragement des agriculteurs à installer ces cultures dans de meilleures conditions (Précocité et bonne préparation du sol). Aussi, des efforts importants ont été fournis par les partenaires pour installer ces cultures dans les secteurs reconvertis en système d’irrigation goutte à goutte, pour permettre aux agriculteurs d’améliorer leurs productions tout en réduisant les charges, principalement celles liées à la facture irrigation.

En outre, le système d’irrigation goutte à goutte permet aussi l’utilisation de la technique de fertigation qui a l’avantage de réduire les doses apportées tout en améliorant leur utilisation efficiente.

Subventions  et incitations encourageantes pour la promotion de la filière

La culture de la canne à sucre bénéficie d’un paquet de subventions ( 6000 DH/ha pour réussir les nouvelles plantations, 3000 DH/ha comme prime de précocité pour tout agriculteur qui plante sa canne avant le 15 Octobre et une prime d’entretien précoce de 2000 DH/ha pour tout agriculteur qui entretient précocement sa culture). Le respect des consignes permettra aux agriculteurs d’améliorer la productivité et par conséquent leurs  revenus.

En outre, les sucreries préfinancent plusieurs opérations, telles les préparations du sol, les intrants, l’entretien et la récolte à travers des avances directs en espèce ou en nature (engrais et produits de traitements) et l’engagement des prestataires de services pour réaliser certaines opérations (semis, binage, récolte).

Regardez aussi

La filière laitière du Maroc pose les jalons

La filière laitière du Maroc pose les jalons La production de lait au Maroc ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *