Accueil / Actualités / Actu Maroc / Béni Mellal-Khénifra: Une région agricole à préserver et à développer
Béni Mellal-Khénifra: Une région agricole à préserver et à développer
La région de Béni-Mellal-Khénifra est l’une des premières régions agricoles du Maroc - (ph:DR)

Béni Mellal-Khénifra: Une région agricole à préserver et à développer

Béni Mellal-Khénifra, une région agricole d’exception. 

La région de Béni-Mellal-Khénifra est l’une des premières régions agricoles du Maroc. En effet, cette région dispose de près de 959.000 ha de superficie agricole utile, dont 212.000 hectares irrigués. L’économie de la région se base sur une filière agricole de renom qui a une importante production végétale et animale, la production est diversifiée, régulière et performante.

D’après nos confrères de chez leconomiste.com, l’agriculture de la région doit sa force au climat idéal, aux importantes ressources en eau et à une main-d’œuvre expérimentée. De plus, de nombreuses stratégies ont été mises en place par les pouvoirs publics afin d’encourager des investissements.

La région de Béni Mellal-Khénifra se distingue  par une production agricole importante et diversifiée. On pense notamment aux: oliviers, agrumes, rosacées, grenadiers, caroubiers, céréales, betteraves sucrières, cultures fourragères, maraîchages, … . La région produit également du lait et de la viande. La région de Béni Mellal-Khénifra joue un rôle important dans la production agricole du Maroc. En effet,  la région contribue à hauteur de 11 à 28% selon les filières. Cette participation atteint 90% pour certaines filières de terroir telles que: la niora, le sésame, le grenadier, le cactus, … .

Toujours selon la même source, le secteur agricole joue un rôle prédominant dans l’économie de la région de Béni Mellal-Khénifra. En effet, la production s’élève à plus de 11,5 milliards de dirhams. Soit une valeur ajoutée de 8,3 milliards de dirhams, et une création d’emplois qui atteint les 32 millions de journées de travail par an.

Il faut également penser à préciser que la mise en place du Plan Agricole Régional (Plan Maroc Vert) a conforté davantage la place du secteur agricole dans l’économie régionale et nationale, et offre d’innombrables possibilités d’investissement. L’agriculture dans la Région Béni Mellal-Khénifra a bénéficié pleinement de l’application des dispositions des Plans agricoles régionaux.

On précise de plus que 111 projets potentiels ont été identifiés et évalués. Parmi eux, 48 projets concernent le développement et l’intensification des filières porteuses telles que: Celles des agrumes, de la betterave sucrière, de l’olivier, des semences, du lait et des viandes rouges, du grenadier, du grain de sésame et de la niora. Les 63 autres projets portent sur l’intensification et l’extension des filières principales telles que: l’olivier, le caroubier, l’amandier et la viande rouge, le miel et les noix.

L’ensemble des ces projets totalise un investissement d’un montant total de 13,5 milliards de dirhams.

Regardez aussi

Maroc : la filière bio a du potentiel au Canada

Maroc : la filière bio a du potentiel au Canada

Le Canada importe beaucoup de produits issus de l’agriculture biologique. Le marché canadien représente une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *