Accueil / Actualités / Actu Maroc / La Banque Mondiale accorde 1,9 MMDh pour l’agriculture marocaine
image_not_found

La Banque Mondiale accorde 1,9 MMDh pour l’agriculture marocaine

La Banque Mondiale investit 1,9 milliards de Dh pour l’agriculture marocaine.

La Banque Mondiale a accordé un prêt de 1,9 milliards de Dh pour soutenir le développement du secteur agricole au Maroc.

Hier, jeudi 21 décembre, le conseil d’administration de la Banque Mondiale (BM) a approuvé un prêt de 200 millions de dollars soit environ 1,9 milliards de Dh pour le développement du secteur agricole au Maroc.

« Alors que la production agricole marocaine a connu ces dernières années un essor remarquable grâce aux réformes ambitieuses menées dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), le pays a aujourd’hui pour ambition de favoriser la croissance de ce secteur en améliorant la compétitivité de l’agro-industrie et l’efficacité des marchés agroalimentaires », peut-on lire dans le communiqué de la BM.

Cet investissement a pour but d’aider le secteur d’activité à accélérer sa transformation pour générer davantage de valeur ajoutée et mieux intégrer les petits et moyens producteurs et les PME. Le programme de « renforcement des chaînes de valeurs agroalimentaires » vise à remédier à la fragmentation de la production et de mettre en place des filières mieux intégrées.

Pour résoudre certains problèmes structurels, concernant par exemple la sécurité sanitaire des aliments, la qualité des produits, le manque d’intégration des marchés, etc, le programme de la BM soutiendra des réformes institutionnelles et une hausse des investissements. Ces réformes et investissements permettront d’accroître la valeur ajoutée, d’améliorer l’efficacité des marchés et de renforcer la compétitivité

Regardez aussi

Norvège : Les robots cueilleurs de fraises deviennent populaires en raison du coronavirus

Norvège : Les robots cueilleurs de fraises deviennent populaires en raison du coronavirus

La Norvège a enregistré une augmentation de la demande de robots depuis l’avènement du coronavirus. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *