Accueil / Actualités / Aziz Akhannouch lance le 3ème Salon Halieutis
image_not_found

Aziz Akhannouch lance le 3ème Salon Halieutis

Aziz Akhannouch lance le 3ème Salon Halieutis.

Le Ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, Aziz Akhannouch a donné, hier mercredi 18 février à Agadir, le coup d’envoi officiel du 3ème Salon Halieutis. qui se tiendra jusqu’au dimanche 22 février.

Sous le signe « la mer, avenir de l’Homme » cette édition du Salon Halieutis se veut la vitrine d’un secteur stratégique pour le Maroc, premier producteur de poisson en Afrique.

Une présence africaine remarquée

Cette année la participation de 37 pays, dont 22 africains, et de plus de 320 marques et enseignes nationales et internationales est prévue. La Côte d’Ivoire en est l’invitée d’honneur.

Organisé par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, ce salon a pour objectif de valoriser à l’international les activités halieutiques du Maroc.

Lors de la cérémonie d’ouverture, une délégation officielle, composée notamment des ministres de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, et de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, et du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur Charki Draiss, a effectué une tournée dans les différents stands de ce Salon.

Un secteur hautement stratégique

Le Maroc est le leader africain et le 25ème producteur à l’échelle mondiale dans le domaine de la pêche maritime avec une production annuelle dépassant 1 million de tonnes. « L’avenir (des générations futures) passera plus que jamais par les opportunités qu’offre la mer », a déclaré Akhannouch à l’ouverture.

Avec une production destinée essentiellement à l’export, le Maroc espère par ce salon renforcer les opportunités d’échanges et de partenariat avec les pays importateurs.

Pillier de l’économie nationale, le secteur de la pêche maritime génère 170 000 emplois directs et 500 000 emplois indirects.

Regardez aussi

Les pluies récentes redonnent de l'espoir aux agriculteurs marocains

Les récentes pluies redonnent de l’espoir aux agriculteurs marocains

Bien qu’insuffisantes, les pluies récentes ont redonné de l’espoir aux agriculteurs marocains. Les premières pluies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *