Accueil / Actualités / Actu Maroc / Au Canada, l’agriculture s’inquiète des politiques
image_not_found

Au Canada, l’agriculture s’inquiète des politiques

Canada : pour le monde agricole, les 10 promesses du Gouvernement Libéral

Au Canada, le nouveau gouvernement libéral et sa majorité souhaite donc mener à bien une bonne partie de son programme et de ses promesses dans les quatre prochaines années. Pour les secteurs de l’ agriculture et l’agroalimentaire, 10 chantiers sont envisagés.

Les 10 promesses libérales pour le monde agricole canadien

En premier lieu, dans une lettre à la Coalition GO5, le gouvernement libéral a promis qu’il effectuerait un examen attentif de la question du Partenariat transpacifique. Ensuite, le gouvernement prévoit un contrôle plus serré des importations de produits sous gestion de l’offre, le gouvernement souhaite revoir les normes, règles et pratiques en vigueur, relatives à l’importation de produits alimentaires, notamment les protéines laitières. Le tout pour assurer les intérêts des Canadiennes et des Canadiens.

En ce qui concerne les programmes fédéraux de soutien à l’agriculture, les libéraux se sont engagés à revoir le programme “Agri-investissement” et l’ensemble du cadre stratégique avec la collaboration des agriculteurs et des provinces. Le parti libéral a également promis 100 M$ de plus en recherche agricole et 160 M$ de plus dans un fonds pour la valeur ajoutée en transformation agroalimentaire pendant les quatre prochaines années pour la plateforme agricole et agroalimentaire. Par ailleurs, 80 M$ en quatre ans seront alloués pour le budget de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Ainsi, les aliments locaux et importés seront soumis à plus de contrôles.

Pour les émissions de gaz à effet de serre, le parti libéral prévoit un fonds de 200 M$ par an pour soutenir l’innovation et les technologies vertes dans le secteur des ressources naturelles. Pour le secteur “assurance-emploi”, il sera révisé afin de renverser les changements opérés en 2012 à savoir sur le délai de carence qui passerait de deux à une semaine, et sur l’obligation de s’éloigner de son domicile ou d’accepter un emploi moins bien rémunéré, qui doit donc être rediscutée. Pour le travail qui concerne aussi les travailleurs étrangers temporaires, le parti promet plus de flexibilité et une meilleure adaptation au secteur agricole. La réduction des impôts de la classe moyenne compte aussi dans les promesses du gouvernement libéral, comme aussi l’impôt des PME.

Enfin, les investissements liés aux infrastructures devraient s’élever de 5 G$ par an pour les deux prochaines années et de 3,4 G$ par an pour les deux suivantes, pour faciliter le transport et les exportations des denrées agricoles, des travaux d’amélioration seront prévus.

Regardez aussi

Russie prolonge son embargo pour les produits UE

La Russie prolonge son embargo pour les produits de l’UE à fin 2021

La Russie prolonge son embargo pour les produits de l’UE jusqu’à fin 2021. Le président …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *