Accueil / Machinisme / AMIMA: Pour le renforcement du cadre incitatif à la mécanisation agricole

AMIMA: Pour le renforcement du cadre incitatif à la mécanisation agricole

AMIMA: Signature d’une convention visant à renforcer la politique de la mécanisation de l’agriculture marocaine.

L’accompagnement technique et la proximité. Tels sont les objectifs de la convention signée, mercredi 27 avril à Meknès, par l’Association Marocaine des Importateurs de Matériel Agricole (AMIMA) et le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime (MAPM) en marge du Salon International de l’Agriculture du Maroc (SIAM 2016).

Ce nouveau dispositif de conseil technique vise à renforcer la politique de la mécanisation de l’agriculture marocaine. Importateurs de Matériel agricole et autorité publique sont ainsi conscients de l’impératif de pousser vers une mécanisation accrue pour améliorer la productivité et le rendement des terres agricoles.

Cet impératif apparaît clairement parmi les objectifs du Plan Maroc Vert et l’engagement de l’Etat qui subventionne l’acquisition de matériel agricole. Mis en place en partenariat avec l’AMIMA, ce cadre incitatif a démontré sa pertinence, comme le souligne l’enquête de terrain menée par l’Institut Agronomique.

Tout en soulignant l’impact positif de la subvention sur l’acquisition de matériel agricole, les conclusions de cette enquête insistent sur le renforcement du cadre incitatif pour atteindre les objectifs louables du Plan Maroc Vert.

Bien que l’évolution de la mécanisation ait évoluée de manière très positive suite à la mise en place des subventions, il convient de mener une réflexion profonde sur la distribution géographique des incitations ainsi que leur affection en fonction de la taille des exploitations. Ainsi, une attention particulière devra être portée aux régions difficiles d’accès (besoins spécifiques de matériel) et aux toutes petites exploitations.

Aussi, serait-il plus impactant, selon les recommandations émanant du terrain, de réfléchir à l’élargissement du dispositif de subvention pour toucher d’autres types de matériel, de revoir son système d’attribution en assouplissant les procédures et en écourtant les délais.

Une réflexion profonde est ainsi nécessaire pour que le mécanisme d’accompagnement et d’encouragement puisse profiter, largement et efficacement, au pilier solidaire du Plan Maroc Vert. Cela est d’autant plus crucial pour le développement rural que le système incitatif mis en place par le ministère de l’Agriculture est fortement plébiscité par les agriculteurs qui, bien qu’ils déplorent le niveau de la subvention, jugé légèrement bas, applaudissent ce mécanisme d’accompagnement et se félicitent des résultats obtenus.

L’AMIMA demeure, de ce fait, engagée auprès des autorités compétentes pour relever le défi de la mécanisation en apportant toute l’aide possible, en terme de conseil, de formation et d’accompagnement pour que l’agriculture du Maroc demeure la force motrice de l’économie du royaume.

Regardez aussi

Goutte a goutte irrigation

Le marché des tracteurs en alerte avec un recul de 35%

La crainte d’une baisse du marché des tracteurs en 2019 de près de 35% se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *